Spéculation

Sur les marchés financiers, la spéculation se caractérise par une prise de position risquée qui fait le pari de l'évolution future d'une valeur.

La spéculation est le contraire absolu d'un autre type de prise de position sur les marchés financiers : la couverture.

Si un spéculateur pense qu'une valeur va monter, il l'achète. Si cette valeur s'élève effectivement, le pari aura été gagné.

Dans le cas inverse, le spéculateur enregistrera une perte. Si un spéculateur doit recevoir des dollars dans un mois, il ne fera rien s'il suppose que le cours du dollar va s'élever.

S'il réalise des investissements à long terme, il pourra les financer par des emprunts à court terme s'il pense que les taux vont baisser : il pourra alors refinancer ultérieurement l'investissement long terme à moindre coût.

Pour de nombreux spécialistes de la finance, les spéculateurs jouent un rôle économiquement sain : ils assument des risques que les autres intervenants ne veulent pas supporter, minimisant ainsi le risque des autres intervenants des marchés. Supposons ainsi qu'une entreprise européenne, endettée en dollars, souhaite se protéger contre le risque de change (augmentation du cours dollar/euro).

Ce risque pourra être transmis à un spéculateur sous la forme d'un achat de dollars à terme dans le cadre d'un contrat fixant la parité dollar/euro de remboursement de la dette contractée par l'entreprise, tout risque étant ainsi éliminé.

Le spéculateur, lui, prendra le risque d'une fluctuation du dollar entre le temps de la conclusion du contrat et celui de la livraison effective des dollars.

Le sens péjoratif de « marché spéculatif » désigne un marché animé exclusivement par des spéculateurs, sur lequel un principe de mimétisme amplifie tous les mouvements, la réalité économique étant oubliée.

Ainsi, si un nombre suffisant de spéculateurs pense qu'un titre va monter, leur demande de titres peut suffire à faire monter le cours du titre concerné.

A la première révision des anticipations, le mécanisme peut s'inverser et le cours du titre baisser brutalement : les spéculateurs voudront liquider leur position afin de rembourser les dettes contractées pour acheter les titres.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter