Future

Les Futures sont des contrats à terme négociés sur les marchés réglementés (par opposition aux Forwards, contrats à terme négociés « de gré à gré »).

Ces contrats à terme sont constitués d'un engagement d'acheter pour l'acheteur, et de vendre pour le vendeur, une certaine quantité de « sous-jacent » à une date d'échéance future et à un prix spécifié au moment où le contrat est passé.

Les sous-jacents des Futures sont soit des actifs physiques (les contrats à terme de marchandises ayant existé dès l'Antiquité), soit des actifs financiers (ces contrats à terme étant apparus au début des années 1970).

Les marchés réglementés (tels que le Chicago Mercantile Exchange Group, le LIFFE de NYSE-Euronext ou l'Eurex) proposent des contrats Futures standardisés quant aux montants, aux échéances et à la qualité des sous-jacents. Ils disposent de chambres de compensation qui servent d'intermédiaires, de sorte que l'acheteur a en face de lui ces chambres de compensation comme vendeur, et réciproquement pour le vendeur.

Les paiements quotidiens entre « gagnants » et « perdants » se font exclusivement par l'intermédiaire de cette chambre, le risque de contrepartie lui étant donc transféré, la garantie des contrats Futures étant ainsi beaucoup plus importante contre le risque de défaillance de la partie perdante que pour les contrats de gré à gré (Forwards pour lesquels la perte est décaissée en bloc à l'échéance).

Les dépôts de garantie initiaux et appels de marge quotidiens (sommes perdues) sont ainsi les principaux instruments des autorités de marchés de Futures, la position de marché du « perdant » sur un contrat Future étant annulée par l'autorité de marché si celui-ci ne peut pas payer sa marge quotidienne (le dépôt de garantie initial étant toujours supérieur à la variation maximale quotidienne du cours boursier d'un contrat Future).

Les Futures sur actifs physiques sont des contrats à terme dont les sous-jacents sont des marchandises ou des matières premières : produits agricoles (bœuf, porc, laitages, blé, maïs, soja, sucr, bois, etc.), métaux (or, argent, cuivre, aluminium, zinc, palladium, etc.) et matières liées à l'énergie (gaz, pétrole, charbon, électricité).

Ces Futures sur actifs physiques, qui permettent notamment aux producteurs et aux négociants de se couvrir contre le risque de variation des prix, donnent le plus souvent lieu à la livraison du sous-jacent, contrairement aux Futures sur actifs financiers.

Les plus importants marchés à terme de Futures de marchandises et de matières premières sont situés à Chicago (CME group), à New-York (NYMEX – New York Mercantile Exchange), à Londres (London Metal Exchange – LME et LIFFE), à Tokyo et à Frankfort (Eurex).

Les Futures sur actifs financiers ont également pour les investisseurs un objectif de couverture contre les risques et ils portent sur les actions, les obligations et autres titres de créance négociables, les taux d'intérêt (80 % des Futures échangés dans le monde en 2007), les indices et les devises.

L'acheteur d'un Future sur devise (1 er marché mondial : le CME – Chicago Mercantile Exchange) s'engage à acheter à une date déterminée une quantité définie d'une devise (euros, dollars, livres sterlings, francs suisses, yens, etc.) à un prix fixé aujourd'hui en termes d'une autre devise.

 

Principaux Futures sur taux d'intérêt à court terme cotés sur le LIFFE (Londres) de NYSE-Euronext  :

Eonia, Euribor 3 mois, taux de l'eurodollar, taux de la livre sterling, taux de l'eurosuisse, taux de l'euroyen.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 19 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

.
  Se connecter