Tracker

Les trackers sont des fonds indiciels cotés, ou ETF (Exchange Traded Funds), c'est-à-dire des Organismes de Placement Collectif en Valeurs mobilières Indiciels – OPCVI cotés qui s'efforcent de répliquer ou de dupliquer la performance d'un indice boursier qui peut être un indice actions, obligataire, ou de matières premières.

Créés pour la première fois il y a plus de 35 ans (6 millions de dollars étaient alors gérés par ces fonds), les trackers sont apparus en Europe en 2000 (en 2001 sur Euronext) et ils représentent aujourd'hui 7000 milliards de dollars investis dans le monde.

Les trackers sont cotés en continu sur des compartiments spécifiques qu'ont créé toutes les grandes Bourses mondiales (NextTrack pour Euronext – 300 trackers étant aujourd'hui disponibles sur les bourses européennes).

Comme toute valeur mobilière, les trackers ont un code ISIN et les ordres de Bourse se déroulent comme pour une action.

Investir dans un ou plusieurs trackers équivaut à investir sur un indice boursier représentant un groupe d'entreprises.

Cet investissement est donc naturellement diversifié, et il diminue le risque de perte en capital.

Il n'y a ni échéance, ni couverture ou dépôt de garantie.

Le prix d'un tracker reflète une fraction de l'indice sous-jacent, par exemple 1/10 ème ou 1/100 ème du niveau de l'indice. Si le niveau de l'indice est de 500 et que le tracker représente 1/10 ème de la valeur de l'indice, le prix d'une part de tracker sera de 50 euros.

Comme tous les autres OPCVM cotés, le cours de bourse d'un tracker ne peut s'écarter (sous peine de suspension) de plus ou moins 1,5 % de la valeur liquidative (actif net divisé par le nombre de parts, qui ne cesse d'évoluer à l'instar de celui des SICAV – Sociétés d'Investissement à Capital Variable), valeur liquidative dont le marché NextTrack d'Euronext publie une donnée actualisée toutes les 15 secondes.

Demandant de faibles frais de gestion, les trackers donnent lieu comme les actions à versement ou capitalisation des dividendes.

En fonction de sa zone d'investissement, un tracker d'Euronext peut être éligible au PEA (Plan d'Epargne en Actions) français, tous les trackers étant éligibles au SRD (Service à Règlement Différé).

Les indices sous-jacents des trackers d'Euronext sont aussi bien l'indice français CAC 40, l'indice belge BEL 20 ou l'indice hollandais AEX, que des indices européens comme le Dow Jones Stoxx 50 ou des indices sectoriels particuliers, comme le FTSE Global Autos (secteur de l'automobile).

A titre d'exemple, nous citerons le cours de clôture du tracker « Lyxor CAC 40 » (dont le sous-jacent est l'indice français CAC 40) du 23 décembre 2008 : 32,13 euros.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 19 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

.
  Se connecter