Plein Emploi

Le terme « plein emploi » décrit une situation de l'économie dans laquelle d'une part, toute personne désirant travailler occuperait effectivement un emploi, et d'autre part toutes les capacités matérielles de production seraient utilisées.

On distingue ainsi le plein emploi des hommes ou de la main d'?uvre, du plein emploi du capital ou des équipements (moyens de production).

Le plein emploi des moyens de production est réalisé lorsque le rapport entre le taux d'utilisation d'un équipement et sa capacité de production est égal à 1.

Le principe du travail posté, des « 3x8 » ou encore d'autres organisations du travail comparables, est d'utiliser les capacités de production au niveau du plein emploi : 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365.

En pratique, le taux de plein emploi des moyens de production est toujours inférieur à 1, et son niveau varie bien sûr selon les secteurs d'activité.

Quant au plein emploi du capital, lorsqu'il est réalisé, il présente l'inconvénient d'un manque de souplesse pour une entreprise : celle-ci ne pourra faire face instantanément à une augmentation de la demande.

Principale acception du terme, le plein emploi des hommes ou de la main d'?uvre est théoriquement obtenu lorsque le rapport entre la population active effective et la population active potentielle est égal à 1.

Mais compte tenu d'un chômage « naturel » et/ou « frictionnel » incompressibles (de 2 à 3 % de la population active), le plein emploi serait obtenu lorsque ce rapport est égal à 0,97.

Dans la théorie classique et pour les libéraux, le plein emploi est garanti par l'économie de marché : la baisse des salaires en cas de chômage entraîne une augmentation de la demande de travail par les entreprises et le plein emploi devrait se rétablir naturellement.

Marx et Keynes ont cependant démontré que le plein emploi est une situation idéale ou mythique, même si l'expansion économique des « trente glorieuses » (1945-1975) dans les pays développés a pu être considérée comme créant une situation de plein emploi.

Depuis 1974 cependant, cette situation d'équilibre d'un taux de chômage nul semble largement imaginaire, et lorsqu'il est évoqué ou invoqué par les responsables politiques, le « retour au plein emploi » signifie le plus souvent un objectif de diminution du taux de chômage.

Enfin, si l'emploi est mesuré en heures de travail effectives et en heures de travail potentielles, le rapport des unes aux autres, par le biais des heures supplémentaires, peut fort bien se révéler supérieur à 1.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 19 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

.
  Se connecter