Politique Monétaire

La politique monétaire consiste en des actions délibérées des autorités monétaires d'un pays (Banque centrale plus ou moins indépendante, gouvernements) sur la masse monétaire en circulation, les actifs financiers (vente ou achat de Bons du Trésor, opérations dites d' « open market »), la politique de crédit (via la fixation de taux d'intérêt directeurs) et éventuellement sur la politique de change (Chine), dans l'objectif de réguler l'économie au service du minimum d'inflation et du maximum d'activité (croissance).

A la fin des années 1970, dans la lignée de la théorie économique dite « monétariste » (M. Friedman), le contrôle de la masse monétaire fut le principal instrument des politiques monétaires de nombreux pays occidentaux (et notamment des Etats-Unis sous l'impulsion de Paul Volcker, Directeur de la Fed, politique menée parallèlement à une forte hausse des taux d'intérêt destinée à endiguer l'inflation consécutive aux « chocs pétroliers »).

Aujourd'hui l'essentiel des politiques monétaires des pays dont les monnaies se trouvent sous le régime des taux de change flottants se réalise par maniement du taux d'intérêt auquel les banques s'approvisionnent en liquidités auprès de leur Banque centrale.

Une baisse des taux, notamment, dynamise l'investissement puisqu'elle facilite l'accès au crédit des banques, puis des entreprises, les crédits accordés aux ménages (et donc à la consommation) étant également encouragés.

La baisse des taux d'intérêt agit également théoriquement sur la valeur externe de la monnaie (mais c'est en fonction de l'offre et de la demande d'une devise sur le marché des changes, le Forex, que se définit aujourd'hui cette valeur externe réelle, lorsqu'il s'agit de l'une des grandes monnaies inscrite sous le régime des taux de change flottants).

En tout état de cause, lorsque cette valeur externe se déprécie (les autorités chinoises peuvent par exemple décider à leur gré d'une dévaluation du Yuan), les exportations d'un pays en sont favorisées.

Dans le contexte d'une intégration financière internationale, ce sont la transparence et la crédibilité des Banques centrales, ainsi que la coordination des politiques monétaires menées avec les politiques budgétaires des Etats, qui sont décisives de l'efficacité des politiques monétaires.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 19 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

.
  Se connecter