Mon, 26 Mar 2012 07:00:00 +0000

L'Espagne revient au cœur des préoccupations

 

Marchés Actions: La hausse l'a finalement emporté vendredi à Wall Street. L'indice Dow Jones a clôturé au-dessus de la barre symbolique des 13 000 points à 13 080.73 (+0.27%). Le S&P 500 s'est arrêté quant à lui sous le seuil des 1 400 points (1 397.11 points, +0.31%), cette dernière séance ayant fortement contrasté avec le reste de la semaine. En effet, il faut remonter à décembre dernier, pour voir les indices américains se replier en variation hebdomadaire dans de telles proportions. Les dernières annonces en provenance du secteur immobilier aux Etats-Unis comme celles de l'activité manufacturière en Europe et en Chine, montrent clairement des signes de contraction, ce qui a provoqué de fait, une correction des indices.
 
Au niveau des places asiatiques, la tendance générale a été à l'équilibre après la légère correction technique enregistrée la semaine passée, les opérateurs préférant à l'heure actuelle les valeurs liées aux métaux ainsi que les valeurs en sous-performance nette par rapport au marché, présentant ainsi les espérances de gains les plus importantes et les plus rapides. Mais la tendance risque peut-être de changer dans les prochains jours, certains analystes de la place tokyoïte estimant que le repli de la semaine dernière pourrait pousser les investisseurs ayant raté le train haussier depuis le début de l'année à enter sur le marché très prochainement. Ainsi, sur l'ensemble de la séance, l'indice Nikkei 225 a engrangé 0,07% pour finir à 10 018,24 points, dans des volumes d'échanges relativement restreints. L'indice Topix, plus large, a quant à lui abandonné 0,08% pour se placer à 851,82 points. Même contexte d'incertitudes à Hong Kong où l'indice Hang Seng a lâché 0,17% pour finir à 20 633,77 points.
 
En Europe, l'inquiétude apparait à nouveau et concerne pour le moment l'Espagne. Mario Monti a fait état samedi en Italie de « préoccupations de l'UE concernant l'Espagne » dont la situation budgétaire préoccupe. Le gouvernement espagnol a annoncé un déficit plus important que prévu en 2011 (8.5% contre 6% de prévu), et a revu à la hausse son objectif de déficit 2012 à 5.3% contre 4.4% initialement escompté. Par conséquent, en une semaine, les taux à 10 ans espagnols se sont tendus de 35 points de base, pour atteindre 5.5% vendredi, ce qui montre que la situation reste tendue. Dans l'actualité ce matin, des discordes sont apparues à propos de l'augmentation du Fonds de secours contre la crise de la dette. L'Allemagne et la Finlande restent opposés sur la nécessité d'augmenter ce « pare-feu » tandis que le FMI appelle à l'accroissement de sa taille afin de mieux protéger des pays périphériques comme l'Espagne ou l'Italie. Peu avant l'ouverture officielle des marchés, les futures européens montraient des signes encourageants : le future Cac40 d'échéance Avril 12 s'adjugeait 0.44% à 3493 points. Le future Dax Juin 12 progressait quant à lui de 0.21% à 7032 points.


Forex: Sur le marché des changes, l'euro se stabilise autour des $1.3250. Sur fond de regain d'inquiétude autour des dettes périphériques, la chancelière allemande Angela Merkel a estimé qu'il serait "catastrophique" de permettre à la Grèce de quitter la zone euro. La situation gouvernementale en Espagne et l'évolution de ses coûts de financement seront suivi de près par le marché. Du coté des  statistiques, les investisseurs suivront avec attention l'indice IFO allemand à 10h00 (consensus 109,5). Aux Etats-Unis, l'indice de la Fed de Chicago sera publié à 14h30 et à 16h00 les promesses de ventes (consensus +1%). Dans ce contexte, l'EURUSD évolue en baisse de 0.17% à $1.3245. Ailleurs en Europe, la paire GBPUSD est en baisse de 0.10% à $1.5856 alors que l'EURCHF est stable à 1.2051 Franc Suisse. Du côté asiatique, les craintes concernant une éventuelle récession en Europe et un ralentissement prononcé en Chine, sont toujours présentes et pèsent sur les investisseurs. Dans ce contexte, la paire EURJPY est en hausse de 0.16% à 109.45 yens alors que la paire USDJPY est en hausse de 0.34% à 82.60 yens.


 
Matières premières: Du côté des matières premières, les cours du brut ont terminé en hausse vendredi largement impactés par les tensions géopolitiques en Iran. Dans cette situation le baril léger américain d'échéance mai prochain s'est apprécié de plus de 1,50 dollar à 106,87 dollars le baril. A Londres, le Brent de la mer du Nord d'échéance identique a terminé à 125,21 dollars. L'Arabie Saoudite, premier exportateur de pétrole pourrait à terme soutenir la demande suite à l'embargo pétrolier qui pèse sur Téhéran. Cette action permettrait d'éviter une intervention des États-Unis ou du Royaume-Uni sur leurs réserves stratégiques. D'une manière générale les opérateurs sont attentifs à la situation, l'incertitude demeure et les cours profitent de cette situation pour s'apprécier fortement. Le ralentissement économique de la Chine, s'il est avéré, pourrait également jouer un rôle prépondérant sur les cours. La croissance en Europe et aux États-Unis sera surveillée étroitement ces prochaines semaines. Ce matin, à quelques minutes de l'ouverture des marchés en Europe, les prix baissent sous les prises de bénéfices des investisseurs. Le light sweet crude se négocie contre 106,51 dollars le baril et le Brent contre 124,91 dollars.
 
Sur le front des métaux précieux, l'once d'or a connu une ouverture en forte  hausse de plus de 11 dollars US dimanche soir pour s'échanger à un plus haut de 1668,87 USD. En cause, un arbitrage classique depuis le début de l'année 2012 entre l'étalon or et le dollar US, ce dernier perdant du terrain face à l'euro hier soir. Mêmes causes, mêmes effets ce matin, avec cette fois un arbitrage au détriment de l'once d'or du fait du passage de l'euro sous les 1,3250 dollars US. L'once d'or contre le dollar US se négocie ce matin aux alentours de 1660 USD. Les cambistes seront particulièrement attentifs à l'évolution du taux change EURUSD car des corrections rapides de fortes amplitudes sont à attendre dans le cas d'un test des 1,30 dollars pour un euro. L'argent réplique toujours la même tendance que l'or et s'échange ce matin pour 32,15 dollars US pour une once.


Annonces du jour:

Heure Pays Statistiques/événements
Indicateur Période Prévision Précédent Pertinence
LUNDI 26 MARS 2012
11h00 IFO - Climat dans les affaires Mars 109.7 109.6 5
11h00 IFO - Estimation actuelle Mars 117.0 117.5 5
11h00 IFO - Prévisions Mars 102.8 102.3 4
14h30 Chicago Fed Indice Activité nationale Février 0.22 3
16h00 Reventes logements en cours (GM) Février 0.9% 2.0% 4
16h30 Activité manufacturière Fed Dallas Mars 16.0 17.8 4
Degré de pertinence pour les marchés :
5 Très forte 4 Forte/Moyenne à Forte 3 Moyenne