Cours du Franc Suisse CHF

Information
variation jour 166.526 166.889 journée -0.17%
variation hebdo 166.021 167.64 semaine 0%
variation mois 166.021 167.64 mois -0.25%
variation annuelle 158.967 177.644 année 4.44%
166.589 -0.283 -0.17%
AUD/CHF 0.6584 0.29 %
CAD/CHF 0.6918 0.14 %
CHF/HKD 8.2411 -0.12 %
CHF/JPY 114.05 -0.1 %
CHF/ZAR 17.7317 -0.32 %
EUR/CHF 1.0728 0.08 %
GBP/CHF 1.1831 0.19 %
NZD/CHF 0.6166 0.31 %
SGD/CHF 0.6761 0.08 %
USD/CHF 0.9405 0.11 %
mercredi, 15 juillet 2020

Cours du Franc Suisse

En savoir plus sur le Franc Suisse

Monnaie nationale suisse depuis 1848 (date de la fondation de la Confédération helvétique) qui est également utilisée au Liechtenstein depuis 1919, le Franc suisse (CHF) a dû abandonner sa convertibilité-or (qui était alors de 40%) en 1992 à la suite de son adhésion au FMI (Fonds Monétaire International).

La Suisse n'est pas que la patrie du bon chocolat et des comptes (plus si) anonymes. C'est aussi le dernier pays à continuer d'utiliser le Franc. Un Franc solide, un franc "fort" et même renforcé par les récents accès de faiblesse de l'Euro. Alors que le pays se classe plutôt entre le 20 et le 25ème rang pour la production de richesse, sa devise, le Franc suisse est la sixième devise la plus tradée au monde. Elle doit cette position inattendue à la solidité de sa monnaie et à la qualité de la gestion monétaire de sa banque centrale.

La Banque nationale Suisse, en effet, a une politique de très long terme qui vise à favoriser la croissance, mais sans engager de politique volontariste de soutient, dans la limite d'un objectif d'inflation inférieur à 2%. Le déficit budgétaire est absent du vocabulaire local et l'endettement public maintenu en dessous de 55% du PIB. La croissance du pays est faible, mais ses grandes entreprises, dans les secteurs de la chimie, de la pharmacie, du génie électrique et de la banque, lui assurent un quasi plein-emploi. Les orientations de la banque centrale suisse sont cependant considérées comme plus importantes que les nouvelles économiques (et même politiques) qui peuvent émaner du pays !

La Suisse doit beaucoup à son secteur financier. Il représente presque un sixième du PIB, grâce à des lois règlementant la discrétion dans la gestion des comptes. Le pays a cependant été récemment touché par la vague de chasse à la fraude fiscale qui a traversé les grands pays de la planète et les a conduit à considérer la Suisse avec suspicion. Les Etats-Unis ont ainsi obtenu la communication de listes de clients américains auprès de plusieurs banques suisses, mettant à bas la réputation de secret entourant l'activité bancaire.

Ce qui fait bouger le Franc Suisse

Une partie de la solidité du Franc suisse tient à l'afflux de devises venues s'investir dans ses banques. Beaucoup de clients des banques suisses convertissent en effet une partie de leurs avoirs en Francs suisses, afin de disposer d'une protection contre les variations trop fortes des autres monnaies, plus fragiles, comme le Dollar, la Livre et l'Euro. Le franc suisse a fait l'objet (et fait toujours l'objet) d'un Carry trade intense. Le Carry Trade est cette technique qui consiste à emprunter dans une monnaie exigeant des taux d'intérêt bas, pour acheter des obligations d'états offrant un bien meilleur rendement. Comme le Franc suisse offre à la fois une grande stabilité et des taux d'intérêt bas, il est particulièrement intéressant (au moins autant que le Yen).

Un autre grand avantage de la Suisse par rapport à ses voisins, c'est qu'elle ne fait pas partie de l'Union, et encore moins de l'Eurozone. Son économie est fortement tournée vers l'exportation, dont une bonne partie en dehors de l'Eurozone. Se réfugier en Franc suisse à chaque fois qu'on anticipe une mauvaise nouvelle sur l'Euro est donc une façon astucieuse de jouer de nouveaux soubresauts de la crise de l'Euro.

On le voit avec ces deux graphiques :

Le premier est le parcours du dollar sur un an contre le Franc suisse. Le second celui de l'Euro contre le Franc suisse, sur la même période. Dans le second cas, on voit bien la rupture de la crise chypriote, début 2013, et les conséquences désastreuses qu'elles ont eu sur la parité Euro/Francs Suisse. La montée de la monnaie helvète a été si brutale et si ample qu'elle a conduit-ce n'est pas coutume, pourtant- la Banque nationale suisse a intervenir pour rétablir une parité plus normale. La hausse de la monnaie suisse finissait en effet par handicaper les exportateurs suisses, qui faisaient pression pour une baisse ou au moins pour une stabilité de la parité entre leur monnaie et l'euro...

Le Franc suisse a toujours été perçu comme une valeur refuge, objet d'achats importants et maintenus même en période de turbulences économiques et/ou de baisse des marchés d'actions (d'où un Franc suisse «fort»), grâce notamment à la politique monétaire conservatrice menée par la Banque Nationale Suisse, mais aussi à ses importantes réserves d'or et à la pratique institutionnalisée du secret bancaire, une pratique qui est aujourd'hui largement remise en question par les partenaires politiques et commerciaux de la Confédération.

Evolution du Franc Suisse

Le Franc suisse s'est pourtant fortement déprécié face à l'euro de 2002 (date de la mise en circulation de l'euro) à la mi-2007, la paire EUR/CHF passant en quelques années de EUR/CHF = 1,45 à EUR/CHF = 1,67 (soit environ + 15%). Cette dépréciation du Franc suisse par rapport à l'euro fut d'ailleurs d'autant plus marquée que la Suisse réalisait et réalise toujours environ 70% de ses échanges commerciaux avec l'Union Européenne (dont elle n'est bien entendu pas membre), et que la Banque Nationale Suisse menait alors une politique de taux d'intérêt fort bas par rapport à ceux de la BCE (Banque Centrale Européenne).

Dans le même temps, le Franc suisse continuait cependant de s'apprécier face au dollar. Depuis l'été 2007, période marquée par la baisse puis la chute des cours des matières premières et du pétrole, mais surtout par le commencement de l'important recul des marchés d'actions partout dans le monde, le Franc suisse a clairement regagné du terrain sur l'euro, retrouvant ainsi le statut de valeur refuge que certains analystes financiers n'avaient pas hésité à remettre en cause. Ainsi la paire EUR/CHF est-elle descendue à la valeur de 1,44 à la fin du mois d'octobre 2008, une légère correction (à nouveau dans le sens de la dépréciation du Franc suisse) s'opérant ensuite début 2009. En octobre 2009, comme en avril 2009, le Forex enregistrait la valeur EUR/CHF = 1,51.

Webinaires Forex : 25 vidéos pour apprendre à trader le forex !

Analyse Technique Moderne

Utiliser l'AT Moderne Marre d'utiliser l'Analyse Technique ancestrale ? Envie de vous plonger dans un univers à la fois proche et éloigné de l'AT ? Prêt pour un grand...

Brève histoire de l'Analyse Technique

La vraie histoire de l'AT Ce webinaire de formation se propose de vous présenter la vraie histoire de l'analyse technique avec un angle d'attaque différent de celui qui est...

Les oscillateurs bornés en Analyse Technique

RSI, indicateurs stochastiques... Après le webinaire sur les oscillateurs non bornés (comme le Momentum et le MACD), David Furcajg, professionnel de l'analyse technique (diplômé CFTe, MFTA) nous fait découvrir...

  Se connecter