Toutes les cotations

price high low   %
Pétrole Brent 64,61 65,18 62,81 3,09 %
Pétrole WTI 56,58 57,12 54,32 3,96 %
Gaz Naturel 2,19 2,3 2,18 -4,08 %
Or (usd) 1385,97 1394,28 1358,01 2,06 %
Argent (usd) 15,4184 15,4848 15,1295 1,91 %
Platine (usd) 806,12 824,22 805,99 -0,87 %
Cuivre (usd) 2,7029 2,7328 2,6904 0,43 %

Cours des matières premières en direct

Or (usd) 1385,51 2,03%
Argent (usd) 15,4161 1,89%
Platine (usd) 806,35 -0,84%
Cuivre (usd) 2,7024 0,41%
Pétrole Brent 64,64 3,14%
Pétrole WTI 56,6 4%
Gaz Naturel 2,19 -4,08%
Blé 5,24 1,2%

Guide matières premières

Riz

Le riz sert d'aliment de base à plus de la moitié de la population de la planète et il est la 2ème céréale alimentaire la plus...

Etain

L'étain est un métal qui se travaille à une température inférieure à d'autres métaux et qui est beaucoup moins polluant que le plomb. ...

Pétrole

Négocié sous la forme de pétrole brut ou de produits raffinés, le pétrole s'échange chaque jour au comptant (marchés « spot ») ou sous la forme de contrats à...

jeudi, 20 juin 2019

Découvrez les Matières Premières en 60 secondes !

Ressources produites par la nature (produits agricoles, minerais, métaux et métaux précieux, sources d'énergie), les matières premières (« commodities » en anglais) s'achètent et se vendent directement entre producteurs et utilisateurs via des contrats à long terme ou sous la forme de négoce à court terme au niveau des bourses de commerce .

Au cours des 30 dernières années, les matières premières se sont imposées graduellement comme instrument de diversification des placements financiers de la part des fonds de gestion et autres investisseurs institutionnels, les contrats à terme (futures, etc.), contrats d'options et autres dérivés (pour lesquels les sous-jacents ne sont pas livrés) s'étant d'autre part fortement développés dans un objectif de couverture des risques de volatilité des cours par les investisseurs.

Un effondrement généralisé des cours des matières premières a été observé à partir de juillet 2008 dans le sillage de la baisse des marchés d'actions sur une tendance pourtant structurellement haussière à long terme : ainsi le développement rapide des pays émergents (Chine, Inde, etc.) et la croissance démographique mondiale suscitent-ils inévitablement une croissance de la demande de matières premières, qu'il s'agisse de produits agricoles, de métaux destinés à l'industrie ou encore bien sûr de sources d'énergie comme le gaz et le pétrole.

Les cours des produits agricoles semblent d'ailleurs connaître une forte hausse correctrice de la chute précédente dès le début de l'année 2009, la réalité structurelle et conjoncturelle (liée à de mauvaises récoltes 2008) de très faibles stocks mondiaux de blé, de maïs ou encore de soja, semblant devoir s'imposer.

Principales bourses de commerce mondiales (par type de matière première négociée) :

  • Matières premières d'origine végétale (blé, maïs, sucre, cacao, soja, caoutchouc) : CBOT (Chicago Board of Trade), LIFFE-Euronext (Londres), SICOM (Singapour Commodity Exchange), TGE (Tokyo Grain Exchange).

  • Matières premières animales : CME (Chicago Mercantile Exchange).

  • Métaux non ferreux (cuivre, aluminium, etc.) : LME (London Metal Exchange).

  • Métaux précieux (or, argent, platine) : NYMEX (New York Mercantile Exchange).

  • Energie (pétrole, gaz) : NYMEX (New York Mercantile Exchange), IPE (International Petroleum Exchange basé à Londres).

Exemple d'indice boursier de référence pour les matières premières :

Dow Jones AIG Commodity Index (gaz naturel 12,28 % de poids dans l'indice ; pétrole brut 12,81 % ; blé 4,87 % ; maïs 5,94 % ; or 5,98 %, etc.)