dimanche, 5 juillet 2020

Schlumberger

Fondée en France en 1926 sous le nom de « Société de prospection électrique » (détection des différents types de roches par conductivité électrique), la société Schlumberger Limited, leader mondial des services pétroliers à destination des industries d'exploration et de production de pétrole et de gaz, a déplacé son siège à Houston (Texas) en 1940 et elle est aujourd'hui basée aux Antilles néerlandaises (mais ses principaux bureaux sont à Paris, à Houston et à La Haye), ses titres étant cotés aussi bien sur Euronext Paris qu'à la Bourse de New York (NYSE).

Après l'acquisition en 2001 de l'entreprise de technologies de l'information et de la communication Sema, la société Schlumberger s'est recentrée sur ses métiers dédiés aux services pétroliers depuis 2004, date de cession de Sema.

 

Avec un chiffre d'affaires de 18,4 milliards d'euros et un résultat net de 3,7 milliards d'euros en 2008, l'activité de Schlumberger Limited se répartit de la façon suivante :
  • Prestations de services pétroliers (évaluation et développement de gisements - forage, pompage, tests, etc., conseil en construction de puits et en production, vente de logiciels) : 89,5 % du chiffre d'affaires ;
  • Prestations de surveillance de réservoirs et de contrôle sismique (via sa filiale américaine WesternGeco) : 10,5 % du chiffre d'affaires.

La répartition géographique de l'activité de Schlumberger est la suivante : Amérique du Nord 24,3 % ; Europe et Afrique 33,7 % ; Moyen Orient et Asie 23,6 % ; Amérique latine 17,4 %.

 

Cotant à 27,30 euros en septembre 2004, les titres Schlumberger s'inscrivent à la hausse jusqu'en mai 2006 (56,05 euros), puis restent stables autour de 50 euros jusqu'en février 2007.

Les cours des actions Schlumberger connaissent alors une forte hausse jusqu'en octobre 2007, un plus haut à 77,10 euros étant alors atteint sur Euronext Paris (dans le sillage de la flambée des cours du pétrole).

Revenus dans la zone des 50-60 euros jusqu'en septembre 2008, la baisse s'accélère jusqu'au plus bas de 26,95 euros atteint en décembre 2008.

Les titres Schlumberger reprennent ensuite peu à peu des couleurs, cotant à 41,47 euros en septembre 2009 pour une capitalisation boursière totale de 51,17 milliards d'euros.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter