Economie d'Echelle

Une économie d'échelle est l'accroissement de l'efficience d'une entreprise grâce à la baisse du coût unitaire des produits obtenue en augmentant la quantité de la production.

Pour une entreprise, le phénomène d'économie d'échelle est donc caractérisé par une baisse de la courbe de « coût moyen à long terme », une « déséconomie d'échelle » correspondant à l'augmentation de ce coût moyen.

On distingue la notion d'économie d'échelle de celle de rendement d'échelle qui est cependant assez proche : si l'économie d'échelle prend en compte la mesure des coûts de production unitaires, les rendements d'échelle s'évaluent sur la base du volume des « facteurs de production » (capital, travail) mis en ?uvre pour obtenir des produits.

 

Les économies d'échelle caractérisent l'industrie et une partie des services.

La présence de coûts fixes initiaux (acquisition d'un siège social ou d'un équipement industriel) explique qu'en accroissant le volume de sa production, une entreprise industrielle comme un constructeur automobile pourra répartir ses coûts fixes sur davantage de produits qui connaîtront peu à peu une baisse de leur coût unitaire.

Pour la banque, le commerce en libre service ou les transports, le coût unitaire tend à diminuer au fur et à mesure que le nombre de clients s'accroît et que les opérations deviennent plus répétitives.

 

On peut distinguer les économies d'échelle obtenues par rapport au seul coût de production (baisse du coût unitaire des produits par rapport aux quantités produites) des économies d'échelle obtenues par rapport au coût de revient (baisse du coût unitaire des produits par rapport aux quantités vendues).

Cette distinction permet notamment d'évaluer les bénéfices et le prix des actions strictement commerciales ou de marketing que réalise une entreprise pour augmenter l'efficience de ses activités.

Intimement liées à la nature de la croissance économique et à celle du capitalisme, les économies d'échelle sont historiquement à l'origine d'une concentration et d'une spécialisation des entreprises (le même équipementier automobile fournira des optiques de phares à plusieurs constructeurs et gagnera des parts de marché par économies d'échelle).

Les économies d'échelle poussent également les entreprises d'une certaine taille (cette notion concernant surtout de telles entreprises) à se « recentrer » sur ce qu'elles savent le mieux faire, et par conséquent à externaliser toujours plus certaines de leurs activités de fonctionnement (services paie, entrepôts, transports, etc.).

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter