mercredi, 15 juillet 2020

Retracements de Fibonacci : des erreurs communes et coûteuses

Les retracements de Fibonacci sont un outil particulièrement utile et sensible pour analyser les marchés. Cependant, selon Anne-Marie Baiynd ces retracements sont souvent mal exploités, générant ainsi des erreurs couteuses et difficiles à corriger.

Les niveaux de retracements de Fibonacci sont exprimés en pourcentage : 23,6%, 38,2%, 50,0%, 61.8%, 100%. Le mathématicien italien a démontré que toute tendance, qu'elle soit haussière ou baissière, se termine à un moment donné. Il a aussi démontré qu'une tendance haussière ou baissière n'est jamais linéaire. Haussière, elle est marquée par des phases de corrections ; baissière, elle est marquée par des phases de rebonds. Ces corrections et ces rebonds sont les retracements. Les retracements aident le trader à déterminer les zones de support quand la tendance est à la hausse et les zones de résistance quand la tendance est à la baisse. Ces retracements de Fibonacci permettent de placer des ordres, au-dessus ou au-dessous, selon que l'on souhaite entrer ou sortir du marché.

Cet indicateur s'avère efficace s'il est couplé à d'autres indicateurs. Les explications argumentées d'Anne-Marie Baiynd.

Plus d'information sur le même thème

Glossaire

  Se connecter