dimanche, 5 juillet 2020

L’indicateur Construction PMI du Royaume Uni

Publié par la société Markit et l'institut CIPS (Chartered Institute of Purchasing and Supply) chaque 2ème jour ouvré du mois, l'indicateur Construction PMI (Purchasing Managers Index, Indice des Directeurs des Achats) fournit des informations sur le sentiment des Directeurs des Achats du secteur de la construction au Royaume Uni, et partant sur la croissance de ce secteur de l'économie britannique ainsi que sur l'ensemble de l'économie britannique («Quand le bâtiment va, tout va»).

Publié le lendemain de l'indicateur manufacturier (Manufacturing PMI), l'indicateur Construction PMI est également l'équivalent d'indices ISM semblables calculés pour l'économie américaine ou encore d'indicateurs PMI pour la zone euro (également publiés par Markit).

Les Directeurs des Achats interrogés chaque mois donnent leur appréciation de la «situation des affaires» (amélioration/détérioration) tant au plan du volume des emplois qu'en ce qui concerne les niveaux de production, le nombre des nouvelles commandes, le prix des biens manufacturés, les délais de livraison et le niveau des stocks.

Une valeur de l'indicateur Construction PMI supérieure à 50 (par exemple 58,5 au 2 juin 2010) indique une expansion du secteur de la construction, classiquement favorable à une appréciation de la livre sterling.

Les économistes et les investisseurs considèrent également que cet indicateur fournit en particulier une donnée avancée des variations de l'emploi au Royaume Uni, en ce que le secteur de la construction, qui ne représente qu'une très faible part du PIB britannique, représente en revanche 6% des emplois.

Les commentaires qualitatifs de l'étude mensuelle Markit sont également importants.

Ainsi la publication de juin 2010 précisait-elle par exemple que le secteur de la construction connaissait alors son rythme de croissance le plus soutenu depuis septembre 2007, et que l'emploi de ce secteur d'activité était pour la première fois en augmentation depuis mai 2008.

Toutes indications théoriquement favorables à une inscription de la livre sterling à la hausse.

Source : Markit

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter