Cours du Pétrole à New York - WTI WTICO

47.05 0.26 0.56%
Information
ouverture 46.79
variation jour 46.45 47.15
variation hebdo 46.45 49.1
variation annuelle 41.84 54.6
semaine -3.39%
mois -5.99%
année -11.49%
jeudi, 17 août 2017

Cours du Pétrole à New York - WTI

Sur le NYMEX (New York Mercantile Exchange) se négocie le pétrole brut américain WTI (West Texas Intermediate) au comptant (marché spot) et à terme, de nombreux opérateurs utilisant les contrats à terme (futures) pour se couvrir contre les risques de variation des cours. En dehors de la pression structurelle de long terme faisant anticiper une prochaine pénurie des réserves et de la production mondiale de pétrole, une pression de long terme agissant sur le WTI comme sur les cours mondiaux de toutes les autres sortes de pétrole, des décisions politiques orientent aussi les cours du WTI.

Ainsi le baril de WTI coté sur le NYMEX a-t-il dépassé les 100 $ au 1er trimestre 2011, dans l'immédiat après-coup de l'annonce faite par l'OPEP à Vienne à l'automne 2011 de ne pas augmenter la production de ses pays membres en 2011. De même le baril de WTI a-t-il immédiatement perdu 3 % lors de l'annonce de l'AIE (Agence Internationale de l'Energie) d'une mise à disposition du marché de 60 millions de barils de pétrole dans le courant des mois de juin et juillet 2011.

Plus léger que le Brent de la Mer du Nord, le WTI est plus facile à raffiner, et c'est l'une des raisons pour lesquelles un écart de prix de 4 à 5 % joue traditionnellement en sa faveur par rapport au Brent, les importations américaines de pétrole européen jouant également dans ce sens. Cette tendance traditionnelle s'est inversée en 2008, au 2ème semestre 2009, et encore en 2011, en faveur du Brent.

Au 1er trimestre 2011, la baisse de la demande en Amérique du Nord a conduit à un excès de l'offre de WTI, cependant que des travaux de maintenance à réaliser en Mer du Nord conduisaient inversement à une contraction de l'offre de Brent, la baisse de l'offre de brut lybien (un pétrole traditionnellement acheté par les Européens) allant également dans le sens d'une hausse spécifique du Brent. Du plus haut de 150 $ le baril atteint en juillet 2008, le WTI est descendu en dessous de 40 $ en février 2009, atteignant de nouveau les 80 $ fin 2009 et en 2010. Il cotait autour de 96 $ en juillet 2011, après une pause de la hausse précédente permise par l'AIE.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.