Bois

Le secteur mondial des produits forestiers représente 1 % du PIB mondial et 3 % des volumes d'échanges internationaux, avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 200 milliards de dollars.

La filière bois est hétérogène, les grands producteurs de bois « tempéré » étant les Etats-Unis, la Russie, la Chine et le Canada, ceux de bois « tropical » étant le Brésil, l'Inde, l'Indonésie, la Malaisie et la Chine.

Le commerce international est cependant dominé par les Etats-Unis et la Chine, qui est le plus important importateur mondial de bois (principalement depuis la Russie), mais également le plus important exportateur mondial de bois transformé (en meubles, notamment).

 

Les utilisations du bois sont aujourd'hui les suivantes, par ordre décroissant d'importance : construction, ameublement, emballage, produits papetiers et énergie.

L'un des enjeux stratégiques les plus importants de la filière bois est celui de la déforestation : le bois en grumes (avec troncs ébranchés, encore recouverts d'écorce) apporte des marges bien moins importantes à ses exportateurs, mais il est le plus facile à produire.

On comprend l'interdiction d'exporter du bois en grumes intervenue ces dix dernières années au Brésil, en Indonésie ou encore à Madagascar.

 

Les contrats à terme portant sur le bois ne sont quasiment pas normalisés, sauf ceux sur le bois de charpente qui sont négociés sur le Chicago Mercantile Exchange (à hauteur d'environ 250000 futures et 25000 options faisant l'objet des transactions chaque année), mais l'impact de ce marché ne dépasse pas le cadre de l'économie américaine.

L'indice « Lumber » de Chicago fournit pourtant de judicieuses indications sur l'évolution des cours mondiaux du bois, qui s'est faite un peu en sens inverse des cours des matières premières dans le courant des années 2000.

Depuis le plus haut de 460 USD les 4,5 mètres cubes de grumes enregistrés en 2004, une tendance baissière s'est poursuivie jusqu'au 1er trimestre 2009 à hauteur de - 70 % du prix affiché 5 ans plus tôt.

Les cours des contrats futures sur bois de charpente du CME sont cependant repartis à la hausse en 2009, gagnant 20 % sur l'année.

Les prix dépassent de nouveau les 250 USD les 4,5 mètres cubes.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter