dimanche, 27 mai 2018

Uranium

L'uranium est un métal lourd radioactif pour lequel l'industrie nucléaire est l'unique débouché.

Le marché n'est pas très élastique, puisque lorsqu'un gisement d'uranium est découvert, un uranium qui doit être « enrichi » pour être utilisable par les centrales nucléaires, il faut près de 10 ans avant qu'il soit utilisable.

Le Canada, l'Australie et le Kazakhstan sont les principaux pays producteurs d'uranium et ceux dans lesquels les réserves du sous-sol sont les plus importantes.

L'uranium se négocie surtout par contrats de gré à gré entre producteurs et acheteurs (souvent, les Etats ou des entreprises publiques), mais il est cependant coté sur le NYMEX (New York Mercantile Exchange) depuis le début des années 2000.

Depuis le début des années 1990, la production d'uranium est inférieure à la consommation de l'industrie nucléaire, et ce sont souvent des stocks civils ou militaires (par exemple, par réutilisation des ogives nucléaires russes) qui ont alimenté la consommation.

 

Après avoir plutôt baissé dans les années 1980 et 1990, le prix de l'uranium a été multiplié par 9 entre 2003 et 2007, avec un plus haut enregistré à 135 $ la livre sur le NYMEX en juin 2007.

Une baisse jusqu'à 45 $ intervient ensuite jusqu'à l'été 2010, date à laquelle la demande s'est manifestée comme structurellement à nouveau très importante : la Chine a annoncé la construction de 60 nouvelles centrales nucléaires d'ici 2030, et l'Inde celle de 40 nouveaux réacteurs, 450 nouveaux réacteurs devant se trouver en service dans le monde d'ici 2030.

Les cours de l'uranium ont alors connu une augmentation de plus de 60 % entre juillet 2010 et le début de l'année 2011 (autour de 63 $ la livre sur le NYMEX) avant de connaître une chute de 25 % au lendemain de la catastrophe nucléaire survenue au Japon (51 $ la livre en juillet 2011).

A moins d'une décision politique globale allant dans le sens de l'abandon progressif du nucléaire civil, les cours devraient remonter à terme.

Fin juin 2010, la Chine a passé avec le producteur canadien Cameco un contrat de 10 ans portant sur l'achat de 10000 tonnes d'uranium.

 

Cours des matières premières en direct

Or (usd) 1301.46 -0.23%
Argent (usd) 16.5101 -0.91%
Platine (usd) 900.57 -1.07%
Cuivre (usd) 3.054 -0.74%
Pétrole Brent 76.37 -3.31%
Pétrole WTI 67.47 -4.5%
Gaz Naturel 2.92 0%
Blé 5.33 2.62%

Guide matières premières

Cacao

L'Afrique de l'Ouest concentre plus de 70 % de la production mondiale de fèves de cacao (Côte d'Ivoire : 43 % ; Ghana : 21 %), le tiers de cette production mondiale étant réalisé...

Jus d'Orange

Deux zones géographiques assurent 90 % de la production mondiale de jus d'orange : l'Etat de Sao Paulo (Brésil) et l'Etat de Floride (Etats-Unis). ...

Plomb

Malgré les effets néfastes du plomb pour l'environnement et la santé, et malgré le fait qu'aucune nouvelle mine de plomb n'ait été ouverte depuis 20 ans, la demande...

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

100% BONUS Ouvrez un compte et nous vous créditons un bonus à hauteur de votre dépôt

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.