Bic

Fondée par Marcel Bich en 1945, la société Bic figure parmi les 1ers fabricants mondiaux d'articles de papeterie, de briquets et de rasoirs.

Lancé en 1950, le stylo Bic à bille « cristal » a été vendu à plus de 100 milliards d'exemplaires et demeure le stylo le plus vendu dans le monde.

Ainsi la société s'est-elle développée à l'international dès le milieu des années 1950 : Italie, Brésil, Royaume-Uni, Etats-Unis en 1958, etc.

Arrivée en Asie en 1997, la société Bic est présente dans plus de 160 pays.

C'est en 1972 qu'une diversification s'opère avec la commercialisation des premiers briquets non rechargeables, et en 1975 sont lancés les premiers rasoirs, la société Bic s'inscrivant rapidement dans ces deux secteurs comme l'un des leaders mondiaux.

Après l'échec de ses parfums à la fin des années 1980, Bic innove encore en 2008 en lançant des téléphones portables rechargeables, dont la pénétration sur le marché n'est pas encore probante.

 

Avec un chiffre d'affaires de 1,4 milliards d'euros en 2008 pour une capitalisation boursière totale de 2 milliards d'euros (44,21 % du capital étant détenus par la famille Bich) et un résultat net de 144 millions d'euros, les activités de la société Bic se répartissent de la façon suivante : articles de papeterie (dont les stylos) 54,7 % ; briquets 25,1 % ; rasoirs 17,3 % ; autres (planches à voile, piles collants, etc.) 2,9 %.

Bic réalise 30 % de son chiffre d'affaires en France et poursuit son développement à l'international (acquisition de Norwood Promotional Products aux USA en juin 2009).

Les concurrents de Bic diffèrent en fonction des secteurs : Newell Rubbermaid, Pilot et Pentel pour la papeterie, Gillette et Wilkinson pour les rasoirs.

Sur le marché des briquets, Bic est le seul acteur de marque, avec 35 % du marché mondial.

 

Les actions Bic se sont fort bien maintenues sur les marchés financiers au cours des années 2007-2008.

D'août 2004 à avril 2006, l'action Bic s'est appréciée de façon continue (de 35,25 euros à 55,70 euros), les cours se stabilisant ensuite jusqu'en octobre 2007 (59,07 euros).

Une baisse sensible est alors enregistrée jusqu'en juillet 2008, date à laquelle l'action Bic cote à 30 euros.

Puis Bic reprend étonnamment du terrain, cotant à 42 euros le 15 septembre 2008.

Une baisse à 34 euros intervient dans la tourmente générale qui affecte alors les marchés financiers au début du mois d'octobre 2008.

Les titres Bic se stabilisent ensuite puis reprennent des couleurs, cotant au-dessus de 40 euros en août 2009.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter