Flottant

La capitalisation boursière flottante (que l'on appelle aussi pour résumer le Flottant ) est le nombre de titres de capital d'une société qui circulent sur le marché boursier.

Plus précisément, il s'agit de la part des actions d'une société qui appartient à des investisseurs obéissant à une logique purement financière : acheter quand le cours d'un titre paraît bas, vendre quand il semble élevé.

N'appartiennent pas au Flottant les actions d'investisseurs qui les gardent pour des raisons autres que financières : ainsi l'Etat ou les collectivités publiques lorsqu'ils sont actionnaires d'une société, une société elle-même via un processus d'auto-contrôle (article 233-3 du Code du Commerce français), les fondateurs de la société, les actionnaires fédérés en « pactes d'actionnaires » (également encadrés par le Code du Commerce français), les « blocs de contrôle », des participations jugées comme « stables ».

La fidélité n'est cependant pas une notion financière : un cours qui s'envole donnera souvent l'idée de vendre à des actionnaires fidèles, le Flottant s'élargissant alors.

Ce n'est que depuis 2003 que l'indice boursier CAC 40 a rejoint la plupart des grands indices boursiers mondiaux en intégrant le principe du Flottant dans son mode de calcul, abandonnant le mode de calcul précédent qui tenait compte de la capitalisation boursière totale des valeurs cotées.

Certaines sociétés contrôlées en grande partie par l'Etat ont dès lors vu leur poids dans l'indice diminuer de façon significative au profit de sociétés à la capitalisation moins importante mais au Flottant plus élargi.

La Bourse pan-européenne Euronext utilise le critère du Flottant vis à vis des sociétés candidates à une introduction en bourse.

Ainsi pour être admise à la cotation sur Eurolist une société doit-elle proposer au moins 25 % de ses titres au public, et de même pour être admise sur le marché non réglementé Alternext une PME doit-elle mettre à la disposition du marché un volume de titres d'un montant minimum de 2,5 millions d'euros.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter