L'impatience est mauvaise conseillère

L'une des principales difficultés à surmonter dans le métier de trader est de contrôler son impatience. L'impatience à vendre ou à acheter n'est pas bonne conseillère.

En effet, réussir ses trades suppose de savoir déterminer le bon moment pour rentrer ou sortir. L'impatience nuit à la performance. C'est en substance le message que livre Gary Dayton. Il répond aux questions de Moneyshow.com et livre quelques astuces pour mieux contrôler son impatience. Ainsi, il conseille au trader de se fixer des délais avant d'intervenir, même dans le cadre de day trading.

Il conseille également de prendre appui sur une série d'indicateurs fiables, à partir desquels le trader pourra fixer sa ligne de conduite. Enfin, il recommande de maîtriser ses émotions : le regret d'avoir manqué un trade précédent peut fausser la décision à prendre sur le prochain trade.

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

Glossaire

  Se connecter