mardi, 4 août 2020

Le Produit Intérieur Brut (PIB)

Le PIB est un agrégat majeur de la comptabilité nationale qui regroupe et mesure la production de richesses des unités résidentes sur le territoire économique.

Une unité résidente est une entité économique (Par exemple un ménage entrepreneur individuel, une société, une administration ...) qui effectue des opérations économiques pendant au moins un an sur le territoire économique (La métropole + DOM pas les TOM ni Monaco, l'espace aérien national + les eaux territoriales + les gisements extraits par des unités résidentes dans des eaux internationales et exploités sur le territoire économique).

Un agent économique (entreprise, ménage) ayant la nationalité française ne sera donc pas forcément résident (Sa production ne sera pas comptabilisée dans le PIB français s'il produit à l'étranger).

A contrario, la valeur produite par une entreprise de nationalité étrangère implantée sur le territoire français (Toyota par exemple) sera prise en compte dans le PIB.

Pour obtenir le Produit Intérieur Brut, on n'additionne pas les différentes productions (ou les chiffres d'affaires) des unités institutionnelles, mais leur valeur ajoutée .

La valeur ajoutée correspond à la richesse réellement créée par l'agent économique puisque qu'elle s'obtient en retranchant les consommations intermédiaires produites par le fournisseur de sa propre production.

Le PIB s'obtient donc par la somme des valeurs ajoutées des unités résidentes.

On a: PIB = somme des valeurs ajoutées.

Le PIB comptabilise avant tout ce qui est produit et vendu sur un marché, mais prend en compte également les productions non marchandes (Par exemple les services non marchands gratuits ou quasi gratuits des administrations comme la délivrance d'un document administratif ou un cours d'économie au lycée …).

La prise en compte de la production marchande est aisée puisqu'il suffit de tenir compte du prix de vente sur le marché pour en estimer la valeur.

Par contre, évaluer une production non marchande gratuite ou effectuée à un prix inférieur à sa valeur (un service quasi gratuit propose un prix inférieur à 50 % du coût de ce service) pose un problème.

Celle si est estimée au coût des facteurs de production, c'est à dire que l'on comptabilisera la somme des coûts nécessaire à la production du service non marchand. (Par exemple, coûts administratifs, salaire, coût du matériel nécessaire au cours du professeur …)

Certaines activités créatrices de revenus ne sont pas prises en compte dans le PIB, puisqu'elles ne sont pas déclarées: il s'agit du travail au noir ou encore des activités illicites comme la vente de produits prohibés … (On emploie le terme d'économie souterraine).

Les activités bénévoles ou domestiques, même si elles créent des richesses, échappent également à la comptabilisation dans le PIB.

La variation du PIB mesure la croissance économique d'un pays.

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter