Friday, 28 February 2020

Bilan

Le bilan est un document comptable qui présente la situation du patrimoine d'une entreprise à un instant donné (à la date de la clôture de l'exercice, souvent en France le 31 décembre de chaque année), c'est-à-dire l'ensemble des droits (ou des avoirs) et des engagements qui caractérisent la situation juridique et financière d'une entreprise.

 

Les droits et les avoirs sont considérés comme « positifs » et nommés « Actif » du bilan : il s'agit de droits de propriété portant sur des objets réels (immobilisations, stocks) et de droits de créance et de disponibilités (liquidités immédiatement utilisables).

Les engagements recensés dans le bilan sont nommés « Passif » et traduisent un ensemble d'obligations contractées à l'égard de tiers, qui pour la plupart ont consenti des apports de richesse à l'entreprise.

 

En dehors de cette lecture patrimoniale du bilan d'une entreprise, une lecture économique considère qu'Actif et Passif d'un bilan présentent respectivement l'ensemble des emplois de fonds (avec mention de la façon dont sont employés ces fonds : immobilisations, stocks, créances, disponibilités) engagés dans l'exploitation d'une entreprise et l'ensemble des ressources (avec mention de leur origine : capitaux propres, provisions, dettes) dont l'entreprise a pu bénéficier sur la durée d'un exercice.

 

Obéissant comme tout document comptable à des conventions de forme qui dépendent des pays (en France, celles du Plan Comptable Général de 1982), les bilan ne retrace que des grandeurs monétaires et son principe est celui de l'équilibre des emplois et des ressources d'une entreprise, c'est-à-dire d'une égalité de l'Actif et du Passif.

Suivant l'algèbre comptable, un Actif et un Passif sont donc de signes contraires.

Si l'activité d'une entreprise, au terme d'un exercice donné, a produit plus de richesse qu'elle n'en a consommé au titre de ses charges, cette production est considérée comme une nouvelle ressource : il s'agit d'un bénéfice dont l'usage comptable veut qu'il soit intégré au Passif (comme l'est aussi une perte en cas de perte), et plus particulièrement à l'intérieur des capitaux propres, en tant que les associés ou actionnaires sont bien les « propriétaires » de ce bénéfice et peuvent décider de le laisser à la disposition de l'entreprise.

 

En tableau simplifié, Actif et Passif d'un bilan sont présentés face à face :
Actif                                                  Passif
Immobilisations                                  Capitaux propres
Stocks                                                Provisions
Créances                                            Dettes
Disponibilités

Total bilan (= Actif = Passif) de la société Eiffage Construction en 2008 : 3,66 milliards d'euros.

 

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 25696 0.16%
S&P500 2989 0.71%
Nasdaq 100 8544 1.57%
FTSE 100 6629 -0.77%
CAC40 5328 -1.2%
Nikkei 225 21133 -1.2%
Euro Stoxx 50 3338 -1.57%
DAX 11907 -1.94%

Formation bourse

Krach boursier d'octobre 1929, le plus célèbre krach boursier

L'histoire du plus célèbre krach boursier (octobre 1929) est proposée dans la rubrique dossier formation bourse de Trader-Finance.fr.

Avantages et inconvénients de la cotation en bourse

La cotation en bourse pour une entreprise présente des avantages, mais également des inconvénients. Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

ArcelorMittal : issue d'une OPA d'abord "hostile"

Retour sur l'histoire de l'OPA Arcelor Mittal... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.