mercredi, 5 août 2020

L'Aversion au Risque sur le forex


L'aversion au risque correspond au seuil à partir duquel l'investisseur n'est plus disposé à risquer son capital pour obtenir une certaine rentabilité.

Il est possible de classer les différentes classes d'actifs selon leur niveau de risque.


Chaque investisseur peut faire varier la pondération de ses actifs financiers en fonction du climat économique, de ses anticipations, et, de son aversion au risque.

Cette aversion incitera un grand nombre d'investisseurs à refuser tout actif ou toute devise générateur de risques qu'il percevra comme excessif au vu de ses objectifs. L'aversion au risque est donc un paramètre personnel à chaque investisseur.

Les interventions sur le forex impliquent pour l'investisseur d'avoir une aversion au risque supérieure à la moyenne par rapport à l'ensemble des actifs existants, moins par rapport à la volatilité même du forex et de ces cross, et davantage par rapport aux effets de levier qui y sont sollicités. Le niveau d'aversion au risque va donc être différent selon les traders, y compris, entre les différents traders du forex.

Certains investisseurs préfèreront ainsi limiter leurs risques et obtenir des performances plus régulières sur du long terme alors que d'autres préféreront intervenir avec de fortes volatilités  pour des rendements potentiels plus élevés et à très court terme. La notion du temps imparti pour atteindre ses objectifs est donc un élément de risque à prendre en considération.

L'aversion au risque peut aussi être totalement remise en cause par la psychologie du trader à un instant donné. A titre d'exemple, un trader qui perd sur sa position peut être incapable de conserver sa position alors que dans la demi-heure qui suit, il est tout à fait possible qu'il se retrouve en gain. A l'inverse, certains traders portés par de bonnes performances, peuvent aussi exposer la totalité de leur portefeuille sur le marché, l'aversion au risque étant alors totalement occultée.

D'où l'importance de savoir se maitriser et de ne pas annihiler les possibilités de performances par une trop grande aversion au risque ou, au contraire, de perdre totalement le contrôle des risques.

En effet et dans le cadre de l'investissement sur le forex, les pertes sur un certain nombre de trades sont inévitables. Le but du trader sera donc en fonction de son niveau d'aversion de toujours maîtriser le risque de perte pour que son impact soit le plus faible possible.

La notion de gestion du risque est donc un élément majeur des interventions sur le forex et il est absolument impératif de protéger une bonne partie du capital investi.

L'aversion au risque est donc naturelle et salutaire ; elle implique la mise en place obligatoire, sous la forme notamment d'ordres stop, de niveaux de pertes maximum qui correspondront à ce qui est toléré par chaque trader.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter