mercredi, 5 août 2020

La couverture sur le forex


La plupart des plateformes des courtiers forex donnent la possibilité aux investisseurs de couvrir les positions qu'ils ont prises sur le forex.

Une opération de couverture sur le forex est donc une opération qui va dans le sens opposé d'une opération existante ou d'une position ouverte.

La couverture choisie par l'investisseur peut être partielle ou totale. Cette couverture a pour effet de ne pas fermer la position de l'investisseur mais elle va en produire les mêmes effets.

Les investisseurs peuvent donc utiliser différentes techniques, pour protéger leurs positions, parmi lesquelles on retrouve le change à terme ou le contrat à terme. Ces produits permettent de garantir, dès aujourd'hui, le cours futur d'une monnaie quelque soit son évolution future. Il est, par exemple, possible de se porter acheteur au comptant, par exemple, sur le dollar et décider de couvrir sa position en revendant en partie le dollar à terme.

Le cours à terme est déterminé en fonction des taux d'intérêt pratiqués sur les deux devises cotées. Cette stratégie permet de diminuer, à tout moment, une partie du risque associé au trading. Toutefois, l'utilisation du change à terme, mais aussi du contrat à terme, ne donnent pas la possibilité de bénéficier des fluctuations de change qui peuvent apparaître avant la fin du terme prévu.

Dans cette optique, certains investisseurs préféreront recourir assez fréquemment aux options de change.


Une option de change va donner la possibilité à son acquéreur d'acheter ou de vendre une devise jusqu'à (ou à) une certaine date, à un cours fixé dès l'origine, moyennant le paiement d'une prime. La contrepartie de ce droit est donc la prime que l'acheteur verse au vendeur lors de la négociation du contrat d'options.

L'acheteur d'option voit son risque limité à la perte de la prime s'il ne l'exerce pas ou s'il ne le revend pas avant son terme. Par ailleurs, l'acheteur d'options est en situation de gains théoriquement illimités.

L'acheteur de call cherche à se prémunir contre la hausse de la devise sous-jacente, c'est-à-dire, contre la baisse de la devise de contrepartie alors que l'acheteur de put cherche à se protéger contre la hausse de la devise de contrepartie.

En revanche, le vendeur d'option (call ou put) se trouve face à un risque théoriquement illimité avec un gain qui lui est limité à la prime.

Un investisseur peut donc, en fonction des positions qu'il aura prises sur le marché du comptant, initier une position inverse, en tout ou partie, en recourant à des contrats à terme ou à des contrats optionnels, et ainsi se couvrir contre les variations futures du cours des devises.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter