Jus d'Orange

Deux zones géographiques assurent 90 % de la production mondiale de jus d'orange : l'Etat de Sao Paulo (Brésil) et l'Etat de Floride (Etats-Unis).

Mais le Brésil exporte 99 % de sa production, tandis que 90 % du jus d'orange de Floride est consommé sur le marché domestique américain, l'Union Européenne étant d'autre part le plus important importateur mondial (80 % des importations).

Afin de réduire les coûts de transport, le jus d'orange est échangé sous la forme de jus concentré surgelé, le dit « FCOJ » - Frozen Concentrated Orange Juice qui est coté exclusivement sur le NYBOT (New York Board of Trade).

Sur ce même marché se négocient également des contrats à terme (futures – depuis 1966) et d'options (depuis le milieu des années 1980) dont le FCOJ est le sous-jacent, ces options ayant enregistré ces dernières années des volumes de transaction supérieurs aux options sur le cacao ou encore le café.

Une forte volatilité affecte en effet les cours du jus d'orange, dans la crainte perpétuelle d'intempéries climatiques (cyclones à la fin de l'été, gelées en hiver) pouvant affecter les récoltes et les ayant d'ailleurs fortement affectées à plusieurs reprises ces dix dernières années (le cyclone « Katrina », etc.).

Les opérateurs cherchent alors régulièrement à couvrir leurs positions à terme et au comptant en achetant des options. Les conditions climatiques affectent les cours du FCOJ eux-mêmes, et c'est ainsi que ceux-ci ont pu passer sur le NYBOT de 60 US Cents la livre en 2004 à plus de 200 US Cents à la mi-2007.

Mais la filière du jus d'orange concentré est dominée par 4 groupes qui détiennent 90 % de la production (les groupes brésiliens Citrosuco et Cutrale et les multinationales Cargill et Louis Dreyfus), la situation étant quelque peu semblable du côté des distributeurs (Coca-Cola et PepsiCo en étant les acteurs majeurs) : ces derniers s'efforcent en tout cas de maintenir les prix au plus bas afin de garantir leurs marges. Au premier trimestre 2009, le FCOJ s'échangeait environ à 70 US Cents la livre sur le marché du NYBOT.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter