Nickel

Le nickel est un métal non ferreux extrait de minerai dont les principaux producteurs sont peu nombreux et se répartissent ainsi par pays : Russie (20 % de la production mondiale) ; Canada (16 %) ; Australie (12 %) ; Indonésie (10 %) ; France – Nouvelle Calédonie (7 %).

Près de 70 % de la production de nickel servent à la fabrication d'acier inoxydable dont le principal producteur mondial est la Chine (acheteur de 20 % du nickel mondial), acier inoxydable dont les débouchés sont essentiellement le secteur automobile et le bâtiment.

Les plus importants échanges physiques de nickel se déroulent à Londres sur le LME – London Metal Exchange, où sont également négociés des contrats à terme portant sur le nickel (environ 4 millions de futures échangés chaque année) et des options sur ces contrats à terme (environ 200000 options négociées chaque année).

Dans le courant des années 2000, alors que la demande de nickel avait régulièrement augmenté d'environ 4 % par an et que la demande chinoise connaissait une croissance encore supérieure, les cours du nickel ont connu des hausses marquées en 2004-2005, puis de début 2006 à mai 2007, ces cours atteignant alors plus de 54000 $ la tonne sur le LME.

Les cours du nickel ont depuis lors commencé à baisser rapidement et de façon continue, sous l'effet de plusieurs facteurs : une production soudain devenue excédentaire, la fabrication de plus en plus répandue d'un acier plus pauvre en nickel (grâce à des produits de substitution du nickel brut, comme le « pig giron nickel »), la crise de la sidérurgie et du secteur automobile, la reconstitution rapide des stocks mondiaux (passés en une seule année, de 2006 à 2007, de l'équivalent de 3 semaines de consommation mondiale à l'équivalent de 7 semaines de consommation mondiale).

Malgré un rebond en décembre 2008 (+ 20 % à la suite de l'annonce de fermetures de mines australiennes et canadiennes), la baisse des cours du nickel peut être décrite comme un véritable effondrement, les cours étant descendus en dessous de 10000 $ la tonne dès l'automne 2008 (une division par 5 par rapport à leur niveau de mai 2007) et se maintenant à ce niveau au premier trimestre 2009.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter