Pétrole

Négocié sous la forme de pétrole brut ou de produits raffinés, le pétrole s'échange chaque jour au comptant (marchés « spot ») ou sous la forme de contrats à terme (engagement d'acheter ou de vendre dans 3 mois, 6 mois, etc., une certaine quantité de pétrole à un prix fixé), ces contrats à termes (dits « barils-papier ») servant aux opérateurs à se couvrir contre les risques de variation des cours : dans l'éventualité d'une baisse des cours et pour un acheteur de produits réels se couvrant dans le même temps par une vente à terme, un perte sera réalisée à terme sur les produits réels, mais cette perte sera compensée par un gain sur les barils-papier (ceux-ci ayant été vendus plus chers à l'origine qu'à l'échéance du contrat).

La cotation du pétrole brut s'adosse à des bruts de références classés en fonction de leur qualité et de la plus ou moins grande facilité à en tirer des produits raffinés (gasoil, etc.) : Arabian Light , WTI (West Texas Intermediate), Dubaï Light , Brent (brut de la Mer du Nord). Les principaux marchés spot et à terme de pétrole brut sont le NYMEX (New York Mercantile Exchange) et l'IPE (International Petroleum Exchange) basé à Londres.

Les grands marchés spot de produits finis sont plus nombreux et sont localisés à proximité des grandes zones de raffinage.

Pour l'Europe, il s'agit de la zone ARA (Amsterdam/ Rotterdam/Anvers) et méditerranéenne (Gênes).

Les cours du pétrole sont fonction de facteurs naturels et économiques (probabilité d'épuisement des ressources à l'horizon 2050, réchauffement climatique conduisant à une baisse de la consommation, excédent ou déficit de l'offre par rapport à la demande), mais aussi géopolitiques : guerres (montée ou baisse des « réserves stratégiques » des pays impliqués), tensions diplomatiques, etc.

Après 5 années de hausse quasi-continue depuis 2002, hausse due en grande partie à une forte demande non anticipée venue du développement économique de la Chine, les cours du pétrole brut ont atteint le record historique de 150 $ le baril (1 baril = 158,9 litres) en juillet 2008.

Un véritable effondrement des cours a ensuite été observé dans le sillage de la baisse généralisée des marchés financiers et en particulier du krach de l'automne 2008, conjugué à un fléchissement de la demande mondiale.

Cours du Brent (IPE) au 12 janvier 2009 : 42,92 $.

Cours du WTI (NYMEX) au 12 janvier 2009 : 38,61 $.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter