Saturday, 29 February 2020

Forex vs Pétrole, des relations ?

Après avoir lu ce papier, vous ne vous verrez plus les stations-service de la même manière ! Car, avec l'équivalent de trois pleins, il est aujourd'hui possible de gagner des milliers de dollars ou d'euros. Et cela, en investissant sur le pétrole à traves les marchés à terme.

Le pétrole est avant tout une énergie fossile, qui est utilisé comme carburant pour les véhicules, comme combustible dans l'industrie, comme lubrifiants (huiles moteur), comme bitume (revêtements, étanchéité, isolation), comme gaz (chauffage) et comme produit chimiques (plastique, fibre synthétiques, solvant). Selon l'Agence internationale de l'Energie, la demande mondiale de pétrole atteignait en 2010 plus de 87 millions de barils par jour (mbj), soit 1000 barils chaque seconde.

Les Etats-Unis restent le principal consommateur, mais ils seront bientôt rattrapés par la Chine, dont la consommation explose chaque année. La même agence estime qu'en 2030, la consommation dépassera les 120 millions de barils par jour. La production est quasiment égale à la consommation, car il est très difficile de conserver de grosses réserves de pétrole. Les principaux producteurs sont l'OPEP (Organisation des Pays exportateurs de pétrole -regroupe une trentaine de pays principalement situés au Moyen-Orient), la Russie et les Etats-Unis. Il existe 3 références de pétrole dans le monde: Le Dubai Fateh (pétrole brut du Moyen Orient d'une densité de 32° API (c'est-à-dire assez léger, et donc plus cher), le Brent (pétrole brut de la mer du Nord d'une densité de 38°API) et le WTI, le West Texas Intermediate, (pétrole brut américain d'une densité de 40°API).

Sur ce marché mondial, les prix connaissent de grandes variations : entre la guerre du Kippour (1973) et la guerre Iran-Irak de 1980-1988, les prix du pétrole sont passés de 15 dollars le baril à 68 dollars en 1982 : + 453 % ! Entre 2000 et 2008, les prix du brut ont encore augmenté de 461 %, à cause d'une hausse de la demande et de la croissance économique mondiale. Le 16 juin 2008, le baril de pétrole atteignait, à New-York, son plus haut cours historique : 139,89 dollars le baril...

Comme le soulignait en Avril 2012, Xavizer Tombeau, chercheur à l'OFCE (Observatoire Français du Commerce Extérieur) : « avec un pétrole de plus en plus cher à produire et une demande croissante sans presque aucun répit, le prix ne peut qu'augmenter. La spéculation ajoute un peu d'huile sur le feu, en accroissant la volatilité. »

Des relations complexes avec le dollar

La demande de pétrole est plus ou moins égale à la consommation. C'est dans ce plus ou moins que se cache un monde fascinant. Grâce à cette petite différence, le pétrole n'est pas qu'une simple matière première, il est devenu la principale matière première traitée sur les marchés à terme. Trader sur le pétrole permet de réaliser rapidement des profits. Les échanges liés à la spéculation sur les marchés dépassant de loin les échanges physiques de pétrole mais, comme le soulignait en septembre 2012, Abdallah El-Badri, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), la spéculation « fait partie du marché, vous ne pouvez pas l'éliminer. Chaque jour sont échangés sur les marchés 4 milliards de barils, soit 44 fois le marché physique ».

Pour les particuliers, c'est un investissement extrêmement risqué qui demande de maîtriser certains éléments. Le pétrole est aujourd'hui sans doute le meilleur indicateur du sentiment qu'on les acteurs de l'économie sur l'évolution de la croissance. Cela lui confère une très forte volatilité et une forte réactivité à des événements et à des chiffres régulièrement réactualisés, comme la demande ou les stocks disponibles.

Des utilisateurs et des spéculateurs habiles peuvent utiliser ces variations à court terme en passant par les 3 plus importants marchés à terme spécialisés dans le pétrole : le Nymex (New York Mercantile Exchange) et son contrat WTI ; l'IPE (International Petroleum Exchange, à Londres) et son contrat Brent et le Simex (Singapore Mercantile Exchange, à Singapore) et son contrat Brent...

Les trois principaux facteurs qui influent sur le cours du pétrole sont la demande mondiale. Les stocks sont faibles et la production doit suivre la demande. Entre-temps les prix doivent s'ajuster. Deuxième facteur : le climat politique des pays producteurs. En réduisant ou en augmentant la production, ces pays peuvent peser sur les cours de façon quasi instantanée. Troisième élément à prendre en compte : le dollar. C'est la monnaie dans laquelle s'échange le pétrole : lorsque le dollar est faible, les acheteurs qui paient en d'autres devises augmentent leur pouvoir d'achat. Et comme ils se mettent alors à acheter davantage de pétrole, les cours de l'or noir montent...

Pour savoir comment jouer cette paire Dollar Pétrole, cliquez ici.

Cours du forex en direct

EUR/USD 1.1028 0.28%
USD/CHF 0.9654 -0.36%
EUR/CHF 1.0645 -0.08%
GBP/USD 1.2817 -0.55%
EUR/GBP 0.8603 0.83%
NZD/USD 0.6248 -0.99%
USD/JPY 108.06 -1.42%
EUR/JPY 119.14 -1.16%
USD/CAD 1.3397 0.06%
EUR/CAD 1.4773 0.35%
AUD/USD 0.6509 -1.1%
EUR/AUD 1.6942 1.38%

Webinaires Forex : 25 vidéos pour apprendre à trader le forex !

L'importance de l'utilisation d'un calendrier forex en trading

L'impact des statistiques Macro' David Furcajg revient aujourd'hui dans cette vidéo de formation trading sur les statistiques économiques et leur influence sur l'évolution des taux de change. Qu'allez-vous retrouver...

Comment trader avec le Stochastique ?

Trading avec le Stochastique Vous souhaitez en savoir plus sur le Stochastique ? Comprendre son interprétation, l'utiliser de manière efficace sur votre plateforme de trading ? Romain vous dévoile...

Analyse Technique Moderne

Utiliser l'AT Moderne Marre d'utiliser l'Analyse Technique ancestrale ? Envie de vous plonger dans un univers à la fois proche et éloigné de l'AT ? Prêt pour un grand...