Chandeliers japonais et Bougies japonaises

Les chandeliers japonais ou bougies japonaises sont la plus ancienne façon d'analyser et de prévoir les variations des cours.

Elles ont été inventées au Japon, au début du 17ème siècle, par de marchands qui voulaient mieux comprendre les variations des cours du riz. En accumulant les informations sur les prix, ils ont pu isoler plusieurs informations essentielles pour leur commerce : la saisonnalité des prix et les signaux qui permettaient de prévoir l'évolution à très court terme des cours à partir des dernières données disponibles.

Le nom de Chandeliers ou de bougies japonaises vient de la forme de ces indicateurs qui contiennent chacun quatre informations : le cours d'ouverture, le cours de fermeture et les deux extrêmes du cours dans la journée.

Une bougie blanche ou verte matérialise une hausse de cours, une bougie noire ou rouge, une baisse de cours. La hauteur du rectangle (ou, si l'on veut, du corps de la bougie) symbolise l'écart entre cours d'ouverture et de fermeture. 

Contruction des chandeliers japonais / bougies japonaises

 

 

Les chandeliers japonais déchaînent les passions d'un petit groupe très actif d'aficionados, qui multiplient les livres et les sites sur les moyens de faire fortune en les utilisant. Leur objectif est sans aucun doute exagéré...

Cette méthode a aussi des inconvénients. Elle demande un long apprentissage : pour devenir un « japoniste », il faut s'astreindre à suivre, des centaines de fois, l'évolution de titres très différents. L'interprétation reste sujette à caution dès lors que l'investisseur n'a pas assez d'expérience. Aujourd'hui, les ordinateurs tracent les figures automatiquement, mais l'interprétation reste peu évidente pour les néophytes.

Les fiches proposées dans les dossiers analyse financière vous permettront de découvrir les principaux signaux liés à ces fameuses bougies japonaises.

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter