Thursday, 27 February 2020

Introduction en bourse de Facebook

Chronique d'une introduction en Bourse annoncée

Créé en 2004 par Mark Zuckerberg, le réseau social Facebook devait déjà être introduit en Bourse en 2011, mais c'est finalement en 2012 que la société intégrera la Bourse des valeurs technologiques américaines, le Nasdaq.

Avec 800 millions d'utilisateurs actifs, soit près de 40 % du nombre d'utilisateurs d'internet dans le monde, Facebook a vu ses revenus publicitaires augmenter de 738 millions de dollars en 2009 à 3,8 milliards de dollars en 2011.

Sur la base d'un chiffre d'affaires de 4 milliards de dollars en 2011, 6,6 milliards de dollars seraient attendus en 2012, et l'excédent brut d'exploitation passerait de 2 milliards de dollars en 2011 à 3,2 milliards de dollars attendus en 2012.

Malgré un environnement considéré comme « peu solide » sur les marchés boursiers, l'année 2012 semble donc constituer le « moment opportun » pour une introduction en Bourse qui permettrait de lever entre 5 et 10 milliard de dollars et aboutirait à une valorisation des actifs de la société Facebook entre 75 et 100 milliards de dollars.

Loin devant Google

Loin devant Google, dont l'entrée en Bourse en 2004 s'était élevée à 1,9 milliard de dollars de fonds levés pour une valorisation du groupe à 23 milliards de dollars, l'introduction en Bourse de Facebook serait la quatrième plus importante jamais réalisée aux Etats-Unis, après celles des sociétés Visa, General Motors (cf. le fameux retour en Bourse de cette société en 2010) et AT&T.

L'introduction en Bourse de Facebook, probablement rendue obligatoire par la loi américaine en regard du nombre d'investisseurs d'ores et déjà présents au capital de la société, va faire des millionnaires et des milliardaires, à commencer par Mark Zuckerberg lui-même, mais encore de nombreux salariés de la société. Des sociétés de capital-risque qui avaient investi dès la première heure dans le réseau social récolteront également jusqu'à 500 ou 600 fois leur mise initiale.

Pour le fonds Accel Partners, par exemple, qui avait investi 12,7 millions de dollars en 2005 et qui détient une participation à hauteur de 11,4 % du capital de Facebook, la « culbute » est garantie : la part de capital pourrait être immédiatement valorisée à 10 milliards de dollars.

D'autres fonds comme Greylock, Meritech ou encore le fonds russe Digital Sky Technologies (200 millions de dollars investis en 2009 pour 5,4 % du capital), les rendements potentiels de l'introduction en Bourse de Facebook sont également plus que prometteurs. Rien ne dit cependant que ces actionnaires cèderont leurs participations lors de la mise à disposition du marché des futurs titres.

L'aventure de l'introduction en Bourse

Début 2012, les détails de l'introduction en Bourse de Facebook (nombre d'actions mises en circulation, prix définitif de l'action) n'étaient pas encore connus.

Le Wall Street Journal croyait simplement savoir que la banque Morgan Stanley serait chargée de l'opération et que ses principaux concurrents (Goldman Sachs, Barclays, Bank of America-Merrill Lynch, etc.) étaient prêts à diminuer fortement leurs habituelles commissions (en général de 4 à 5 % des fonds levés) pour participer à l'aventure.

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 26695 -0.71%
S&P500 3082 -0.72%
Nasdaq 100 8766 -0.71%
FTSE 100 6887 -1.03%
CAC40 5602 -0.07%
Nikkei 225 22052 -0.95%
Euro Stoxx 50 3494 -0.88%
DAX 12481 -0.95%

Formation bourse

NYSE Euronext : la 1ère bourse mondiale est elle même cotée

L'histoire et les métiers de NYSE Euronext relatés... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Faillite du fonds LTCM, l'effondrement d'un hedge fund...

Découvrez en détail la faillite du hedge fund LTCM... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Les indices boursiers en moyenne pondérée

Les caractéristiques des indices en moyenne pondérée... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.