mercredi, 28 juin 2017

Métiers du Back Office

Le « post-marché » du front office

Service d'appui d'un établissement financier, d'une banque d'investissement ou d'une société de gestion d'actifs, le back office assure toutes les activités de nature administrative qui sont nécessaires à la bonne fin des opérations financières (crédits, transferts de fonds ou de titres, etc.).

Le back office garantit donc les « arrières » du front office, qui est pour sa part en charge de l'activité commerciale donnant lieu, sous l'ordre de clients, à des opérations de marché.

Pour le back office, on parle alors d'opérations « post-marché ». En France, le Comité de la réglementation bancaire et financière (CRBF) stipule depuis 1997 une « stricte indépendance entre les unités chargées de l'engagement des opérations (le front office) et les unités chargées de leur validation (le back office) ».

Selon cette disposition réglementaire, le back office d'un établissement financier doit théoriquement être rattaché à une autre direction (et en tout cas à une autre hiérarchie) que celle qui supervise les opérations de marché d'un front office.

Métiers du Back Office

Le back office avait autrefois une simple fonction administrative appliquée aux opérations traditionnelles des banques. Tel n'est plus le cas aujourd'hui, et la qualification des personnes recrutées pour les postes de back office n'a cessé d'augmenter.

Si le respect des échéances, des règles et des circuits des opérations financières lancées au front office est au coeur du métier du back office, c'est que la gestion, la comptabilisation et le contrôle de gestion de ces opérations sont ici en cause.

Il s'agira d'organiser et d'assurer la saisie, le contrôle, le règlement/livraison et la prise en compte comptable des négociations de titres financiers effectuées en front office, mais encore de participer activement à la mise en place et à l'évolution des procédures et des systèmes d'information informatisés, avec pour objectif de réduire délais et coûts d'opérations.

Concrètement, les back office sont souvent situés dans les salles de marché dans une immédiate proximité des front office, et les tâches suivantes leur sont confiées : vérification (conformité et cohérence) des opérations passées au front office ; confirmation des opérations ; envoi des ordres de paiement et des instructions de règlement/livraison ; vérification des encaissements ; suivi du bon déroulement à la date de valeur des opérations ; facturation des commissions ; versement des dividendes des actions et des intérêts des obligations ; déclarations légales (en France, reporting Banque de France et Trésor) ; comptabilité générale.

En ce qui concerne les activités de règlement/livraison, le back office a pour interlocuteur les organismes de conservation, de compensation, de règlement et de livraison des actifs financiers négociés sur tous les marchés internationaux.

Ces organismes peuvent être plus ou moins indépendants des marchés et des plateformes de trading : en Europe, Euroclear et Clearstream (filiale de Deutsche Börse) jouent ce rôle.

Généralisation du terme

Issu du secteur bancaire et financier, le terme « back office » s'applique à l'un des services des directions financières de toutes les entreprises de taille suffisamment importante, dès lors qu'une unité administrative est requise pour coordonner la gestion des flux de trésorerie, celle des risques (provisions, etc.) et celle de l'endettement.

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 21326 0.05%
S&P500 2421 0.06%
Nasdaq 100 5660 -0.06%
FTSE 100 7397 -0.12%
CAC40 5222 -0.19%
Nikkei 225 20161 0.01%

Formation bourse

Avantages et inconvénients de la cotation en bourse

La cotation en bourse pour une entreprise présente des avantages, mais également des inconvénients. Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Les indices boursiers en moyenne pondérée

Les caractéristiques des indices en moyenne pondérée... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Krach boursier d'octobre 1929, le plus célèbre krach boursier

L'histoire du plus célèbre krach boursier (octobre 1929) est proposée dans la rubrique dossier formation bourse de Trader-Finance.fr.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.