mercredi, 5 août 2020

L'essor du marché forex

Depuis 10 ans, le volume et le nombre de transactions enregistrés sur le forex ont très fortement progressé. Cet essor du forex repose sur la conjugaison de plusieurs facteurs ou phénomènes.

Tout d'abord, l'émergence d'une nouvelle intermédiation (retail courtier) a permis à de nouvelles clientèles, principalement celles des particuliers, d'accéder au forex à partir d'une plateforme de trading, et de réaliser ainsi des opérations de placement, mais surtout de trading sur internet. Ce phénomène de démocratisation a donc contribué à l'essor du forex.

Les offres commercialisées auprès des différents investisseurs et notamment des particuliers, ont favorisé l'émergence de ces nouvelles catégories d'investisseurs et par la même du marché des devises.


L'ensemble des investisseurs peut désormais accéder à plusieurs plateformes de trading mais aussi bénéficier des outils et des informations leur permettant d'investir.

Les investisseurs ont donc à leur disposition des graphiques, des outils d'analyse technique et des nouvelles du marché en temps réel. Le développement des techniques sophistiquées de trading, notamment celles faisant intervenir des outils mathématiques complexes, ont aussi favorisé l'essor du forex.


Le recours aux comptes sur marge a aussi contribué à la croissance de ce marché.


L'existence de compte en mode virtuel ou en mode démonstration proposé par les courtiers forex a facilité l'apprentissage des investisseurs qui ont pu ainsi s'entrainer à investir sur le marché du forex avant d'y intervenir réellement.


L'effet de levier est également un facteur primordial. L'effet de levier permet en effet de réaliser des bénéfices alors que les écarts sur les taux de change se comptent en fractions de centièmes.Les transactions réalisées par les investisseurs sont donc rendues attractives grâce à l'effet de levier qui représente le montant total qu'un courtier du forex accepte de financer.


Un autre point positif en faveur du forex est le fait qu'il est possible à tout moment de vendre une devise si l'anticipation de l'investisseur est baissière, en vue de la racheter ultérieurement à un taux de change plus attractif, et inversement acheter une devise si l'anticipation de l'investisseur est haussière.


Un phénomène plus global de réallocation des actifs de l'ensemble des investisseurs vers des supports d'investissement considérés comme plus rentables a aussi été enregistré au profit du marché des devises.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter