mardi, 4 août 2020

La notion de Money Management sur le forex

Le trading sur devises implique une gestion des risques plus précise que sur les autres marchés étant donné la présence d'importants effets de levier, conjugués à des périodes d'assez fortes volatilités des taux de change.

Le money management permet à un investisseur d'assurer la gestion de ses gains et de ses pertes.

Les objectifs du money management sont donc de maximiser les gains, mais aussi et peut être surtout, de limiter les risques de perte incontrôlée.


La taille des positions prises, la gestion des ordres stops et le suivi de la position qui conduit à la clôture du trade sont les bases du money management.

La taille des positions prises doit s'appréhender globalement avec le montant maximum de perte en capital que le trader entend supporter par rapport à la somme totale de son dépôt. Il peut, par exemple, définir une perte maximum de 20 % du capital qu'il consacre aux opérations du forex. Si le montant investi est de 5 000 euros, il acceptera donc de perdre toute opération confondue 1 000 euros.

Il va donc ensuite limiter le risque d'évolution défavorable d'une position à un certain pourcentage du capital et par rapport à son risque de perte maximale de 1000 euros. Pour ce risque, si le trader prévoit 100 trades par an, il se fixera donc une perte maximum de 10 euros par trade (1000 euros/100).

Les effets de levier doivent donc être en adéquation avec le capital déposé sur le compte.

 

La gestion des ordres stops consiste à fixer le risque maximum de perte en cas d'évolution défavorable de  la position et à maximiser les gains en cas d'évolution favorable. Le recours aux ordres stop loss est une technique qui va permettre de limiter les éventuelles pertes.

L'investisseur doit donc déterminer la perte maximum qu'il entend courir sur sa position. Dans l'exemple précédent, le stop loss serait fixé à 10 euros de son point d'entrée (acheteur ou vendeur), pour limiter le risque d'évolution inverse à celle anticipée.

Pour protéger les gains il est important de faire évoluer les stops de protection au fur et à mesure que le cours évolue dans le sens anticipé.

 

La sortie de la position qui conduit à la clôture du trade doit aussi être fixée. Elle peut se faire en fixant un objectif de cours. Une sortie sur objectif peut se faire en définissant un rapport entre le rendement de la position et le risque.

L'investisseur peut par exemple définir un ratio de 2 pour 1, ce qui signifie que pour 20 points de gains, il accepte une perte de 10 points. Il peut alors sur un trade donné, s'il est acheteur placer un ordre de vente limite 20 points au-dessus de son point d'entrée et un ordre stop 10 points en dessous.

La sortie peut aussi se faire en plaçant  un ordre suiveur permettant de fermer sa position en cas de retournement de tendance.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter