vendredi, 17 novembre 2017

Histoire de la bourse française, bourse histoire

La Bourse, de Lyon à Paris

Des levées de fonds destinés à financer des grands travaux étaient connues dès l'antiquité romaine, et une première société française dont les titres de propriété étaient échangeables est née à Toulouse en 1250, de même que sur le Pont-au-Change à Paris s'échangeaient toutes les sortes de monnaies du royaume de France dès l'année 1140.

Les Bourses de valeurs modernes ont cependant été crées au XIVe siècle en Flandre, et c'est en regard de la Bourse d'Anvers que fut créée la première Bourse française à Lyon en 1540. Les marchands y négociaient des cargaisons et des effets de commerce, et des titres de sociétés n'y étaient donc pas encore véritablement cotés. Le roi Charles IX légifère cependant dès 1572 pour fixer les règles de la profession de « courratier » (ancêtre du « courtier »).

C'est aux XVIIe et XVIIIe siècles, après l'essor de la Bourse d'Amsterdam, que se développe une véritable Bourse des valeurs à Paris parallèlement à celle de Lyon. Les courratiers sont entre temps (1639) devenus des « agents de change », désignés par l'Etat. A Paris, l'activité de la Bourse se déplace de la rue Quincampoix à la place Vendôme puis à l'hôtel de Soissons, avant que le roi Louis XV, en 1724 seulement, ne lui assigne l'hôtel de Nevers comme lieu fixe.

 

Un premier « krach boursier »

Alors que la Bourse de Paris n'a pas encore de lieu fixe et que les échanges de titres (principalement des obligations adossées à la dette du royaume) ont lieu en pleine rue (rue Quincampoix), le banquier écossais John Law obtient en 1716 non seulement l'autorisation d'émettre des titres de la « Compagnie du Mississipi » qui promet l'or imaginaire de la Louisiane américaine, mais encore celle d'émettre des billets de banque gagés sur les réserves d'or de l'Etat.

Lorsqu'en 1720, les souscripteurs et investisseurs commenceront à demander remboursement de leurs titres en or, l'on s'apercevra bien vite que la quantité de billets émis était supérieure aux réserves d'or et le système de Law s'effondrera au prix de la ruine de nombreux épargnants.

 

Changements de lieux et d'organisation pour la Bourse

Sous Louis XV et à partir de 1724, la Bourse de Paris est placée sous l'autorité du « ministère de l'intérieur » d'alors et une soixantaine d'agents de change organise la négociation de valeurs qui sont essentiellement des obligations d'Etat (nommées « rentes »), c'est-à-dire des titres de dette publique (14 sur 17 valeurs cotées au moment de la Révolution française). Supprimée par les Révolutionnaires en 1793, la cote des valeurs reprend en 1795, et c'est l'empereur Napoléon qui initiera la construction du palais Brongniart, siège de la Bourse de Paris à partir de 1826 seulement, date de l'inauguration du bâtiment.

Dissous en 1988, le monopole de la Compagnie des Agents de Change donnera lieu à une Cotation informatique Assistée en Continu (CAC), alors que l'indice boursier du même nom (CAC 40) prolongera son existence. La place de Paris ne sera cependant considérée comme une place financière nationale qu'à partir du début des années 1990 (avec la fermeture des Bourses de Lyon et de Bordeaux), un Nouveau Système de Cotation (NSC) prenant ensuite le relais du CAC, avant que la société Euronext ne naisse d'une fusion des opérateurs de marché des places d'Amsterdam, de Paris et de Bruxelles (bientôt rejoints par ceux de Lisbonne). Propriété de la Ville de Paris, le palais Brongniart allait devenir un lieu d'expositions et de conférences.

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 23348 -0.43%
S&P500 2579 -0.28%
Nasdaq 100 6317 -0.45%
FTSE 100 7392 -0.07%
CAC40 5315 -0.56%
Nikkei 225 22378 -1.22%

Formation bourse

Histoire de la bourse française, bourse histoire

L'histoire de la Bourse française est proposée dans la rubrique dossier formation bourse de Trader-Finance.fr.

Taxe Tobin : définition, fonctionnement...

Tout savoir de la fameuse Taxe Tobin... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

La crise des dettes souveraines

Roman décrypté de la crise des dettes souveraines... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

100% BONUS Ouvrez un compte et nous vous créditons un bonus à hauteur de votre dépôt

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.