lundi, 20 février 2017

Qu'est-ce que le Private Equity ?

Privé / Public

A l'origine, le terme anglais « private equity » désigne les titres financiers de sociétés qui ne sont pas cotées sur un marché boursier, par opposition aux titres qui font l'objet de cotations publiques (« public equities »).

Par extension, il s'est agi d'une activité financière développée aux Etats-Unis puis en Europe après la deuxième guerre mondiale, activité désignée en français sous le nom de capital-investissement et qui consiste, à partir de fonds non cotés, à investir par apport de capitaux propres aussi bien dans des sociétés non cotées que dans des sociétés cotées.

On s'est habitué à distinguer plusieurs types de private equity en fonction des stratégies visées et des méthodes employées par les fonds d'investissements concernés. La plus connue des modalités du capital-investissement est celle des LBO (Leveraged Buyouts), qui consiste pour une entité financière à s'endetter très largement en plus des fonds apportés dans le but d'obtenir directement le contrôle ou la majorité des actions d'une société.

On a vu dans ce domaine des stratégies de sortie de Bourse opérées quelques années seulement après les rachats effectués, mais aussi des réintroductions après sorties (cf Rexel sur Euronext en 2007). Les LBO sont montées en puissance à partir du milieu des années 1990, avec un niveau d'investissement dépassant les 500 milliards de dollars par an dans les années 2005-2007.

Les taux d'intérêt devenus trop élevés juste avant la crise des subprimes, puis la crise financière de 2008 elle-même, et enfin les conditions de resserrement du crédit accordé par les banques ensuite, ont modéré le rôle de ces interventions de private equity.

Il existe cependant plus de 100 fonds LBO en Europe et leurs participations minoritaires ou majoritaires concernaient encore en 2010 environ 5 % de la capitalisation boursière européenne totale. Aux Etats-Unis, cette part est incontestablement plus importante.

 

Autres formes de private equity

L'activité de private equity demeure aussi orientée vers les prises de participation dans des entreprises familiales, et non pas seulement vers la prise de contrôle (via LBO) de grandes sociétés déjà mûres.

Parmi les autres modalités de capital-investissement, on distingue : le capital-développement (« growth capital »), dont la visée sera celle de prises de participations minoritaires dans des sociétés dynamiques (dont on attendra une hausse de la valeur des titres mais aussi des dividendes) ; le capital-risque (« venture capital »), traditionnellement orienté vers le financement du démarrage de nouvelles entreprises et qui connut son heure de gloire dans les années 1996-2000, avec le financement des « start-up » du secteur des nouvelles technologies ; le capital-mezzanine dont les cibles d'investissement sont des titres de dette subordonnés à haut rendement (de type obligataire et non cotés) ou encore les actions de préférence d'une société (qui ne donnent pas nécessairement lieu à des droits de vote, et donc à une orientation des stratégies suivies par les sociétés ciblées).

 

Acteurs du private equity

Les acteurs de l'industrie financière du private equity sont majoritairement des fonds spécialisés privés ou publics, c'est-à-dire des acteurs institutionnels (fonds de pension, assureurs, banques).

Ceux-ci ont pris la place de celle qu'occupaient les banques d'affaires en France (Paribas, Lazare, etc.), les grandes banques commerciales en Allemagne ou encore les « zaibatsu » au Japon.

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 20661 0.22%
S&P500 2356 0.25%
Nasdaq 100 5336 0.14%
FTSE 100 7318 0.13%
CAC40 4876 -0.52%
Nikkei 225 19266 0.63%

Formation bourse

La Bourse se porte mieux quand les taux d'intérêt sont bas

Retour sur les relations entre taux d'intérêt et marchés financiers. Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Investisseurs institutionnels : des « Zinzins » pas si fous

En savoir plus sur les investisseurs institutionnels en bourse. Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Indices boursiers internationaux : Dow Jones, Hang Seng, Footsie...

Les indices boursiers internationaux sont proposées dans la rubrique dossier formation bourse de Trader-Finance.fr.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

100% BONUS Ouvrez un compte et nous vous créditons un bonus à hauteur de votre dépôt

Des services de trading proposés dans 150 pays

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.