Banque du Canada

Initialement fondée en 1934 en tant que société privée, la Banque du Canada, dont le siège est situé à Ottawa, est devenue une institution publique et la banque centrale du Canada en 1938, son fonctionnement et les objectifs de sa politique monétaire étant définis par la « Loi sur la Banque du Canada ».

Dans ce cadre, la raison d'être de la Banque du Canada est exprimée ainsi dans les textes : « réglementer le crédit et la monnaie dans l'intérêt de la vie économique de la nation ».

La Banque du Canada est statutairement responsable de la politique monétaire du pays, de l'émission des billets de banque de la devise nationale (le dollar canadien), mais aussi du système financier et de la gestion financière du Canada, en tant qu'agent et conseiller du gouvernement fédéral canadien.

 

La Banque du Canada est dirigée par un conseil d'administration composé d'un gouverneur (nommé par le gouvernement canadien pour 7 ans - depuis février 2008, Mark J. Carney), d'un sous-gouverneur, de 12 administrateurs externes également nommés par le gouvernement canadien, et du sous-ministre des Finances qui y siège d'office, mais sans droit de vote : ainsi semble garantie l'indépendance de la banque centrale.

Au service de la prospérité économique du pays et des citoyens canadiens, l'un des objectifs statutaires principaux de la Banque du Canada est bien évidemment le maintien d'un taux d'inflation bas, et même plus précisément compris dans une fourchette allant de 1 à 3 %.

Le principal instrument de la politique monétaire menée par la Banque du Canada est le taux d'intérêt directeur qu'elle fixe au jour le jour en l'espèce d'un « taux cible du financement à un jour » (parallèlement au « taux officiel d'escompte »).

 

Dans la tourmente bancaire et financière de l'automne 2008, la Banque du Canada est intervenue à plusieurs reprises, dans le sillage de toutes les grandes banques centrales, et plus particulièrement la Réserve fédérale américaine, pour baisser son principal taux d'intérêt directeur.

Ainsi le taux cible du financement à un jour était-il de 3 % début septembre 2008 avant que des baisses successives soient décidées à 2,50 % en octobre 2008, 1,50 % début janvier 2009, 0,50 % en mars 2009, et enfin 0,25 % en avril 2009.

Début avril 2010, le taux cible de la Banque du Canada était encore de 0,25 %.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 20 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

.
  Se connecter