lundi, 26 août 2019

Comment Scalper efficacement ?

L'analyse technique est essentielle au trading des devises. Elle permet notamment de positionner ses ordres d'entrée et de sortie. Mais elle ne suffit pas à créer une stratégie d'investissement. Les plus importants acteurs de ce grand jeu, à savoir les banques centrales, les multinationales, les hedge-funds et les banques de marché, ne se préoccupent pas de savoir s'il y a, ici, un "Tête et épaule" et là, un "drapeau".

Ce sont les grands événements de la planète qui dictent plutôt leurs mouvements. L'idéal serait de pouvoir synthétiser ces deux approches : déclencher ses trades à partir des événements macro et utiliser l'approche technique pour positionner ses entrées et ses sorties. Bien évidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire... Mais ce n'est pas impossible!

Marier deux approches

On croit généralement que les traders qui ont une approche fondamentale doivent utiliser des graphes quotidiens et même, disent certains, hebdomadaires. Au contraire, on considère que les partisans de l'analyse technique doivent avoir des fréquences de rafraîchissement nettement plus élevées, de l'ordre de l'heure, et, pourquoi pas, de la minute.

Ce n'est pas faux. Mais on peut aussi jouer des deux, notamment sur le marché des devises. Le Forex a, en effet, l'avantage d'être entièrement dépendant des nouvelles macro-économiques. Celles-ci sont transparentes, impossibles à falsifier et accessibles à tous les participants au même moment : les chiffres sur l'emploi, le commerce extérieur, le taux d'intérêt de la banque centrale, etc. Des événements, qui plus est, facilement prévisibles...

Et pour lesquels, paradoxalement, les traders individuels sont mieux armés que les grandes structures dont nous parlions un peu plus haut. Avec des transactions qui dépassent parfois les 4500 milliards de dollars par jour, et des plates-formes qui offrent jusqu'à 20 millions de dollars de liquidité à leurs (très gros) clients individuels, ceux-ci jouent quasiment sur un pied d'égalité avec les grandes structures : 99% des opérations sur le Forex sont en effet inférieures à 20 millions de dollars.

La différence, ce sont les délais de réactions : les traders individuels sont capables de décider rapidement, pourvu qu'ils aient les moyens et la capacité de monter, par avance, des stratégies. Les grandes structures, qui disposent des mêmes informations, doivent souvent valider leurs mouvements à travers une chaîne de décisions qui leur fait perdre de précieuses minutes et parfois même, des heures. Ce sont des intervalles qui permettent aux scalpeurs d'intervenir et de réaliser des allers-retours profitables.

Un marché qui interprète

Le problème, c'est que les événements en eux-mêmes ne veulent souvent rien dire. Ce sont les interprétations que le marché va en faire qui vont influer sur la direction qu'il va prendre. Imaginons un instant que les Etats-Unis annoncent une croissance de 3,5%, tandis que l'Eurozone annonce de son côté une croissance de 1,5%. A priori, un trader naïf se dira que cet écart va conduire à une baisse de l'EUR/USD. Pourtant, si le marché avait prévu une hausse supérieure de la croissance US et inférieure de la croissance européenne, cela conduira inévitablement à une hausse de l'EUR/USD ! Il s'agit donc d'interprétations relatives.

L'idéal, c'est justement lorsque ces interprétations relatives (qui créent de la volatilité entre ceux qui pensent que la paire va baisser - il y en a toujours quelques-uns - et ceux qui ont compris qu'elle pourrait monter) peuvent être validées par des signaux techniques très visibles (marché survendu ou suracheté par exemple). Dans ces moments-là, la paire peut jouer les montagnes russes.

On le voit sur ce graphique, lorsqu'en janvier 2013, la courbe s'est brutalement inversée sur un changement d'opinion sur la croissance américaine ? Cela a donné lieu à des séances très agitées comme on peut le voir sur ces deux graphiques : le premier sur longue période, avec des fréquences hebdomadaires, et le second, présentant un zoom du premier, centré sur le mois de janvier 2013, avec une fréquence journalière.

Source des graphiques : Saxo Banque

Le Trading sur le Forex peut être optimisé en utilisant à la fois des événements macro et une approche "technique". Cela permet de Scalper sur des annonces macro, avec des gains non négligeables. Cela demande cependant de la pratique, la maîtrise des données fondamentales et de la psychologie du marché, et celle des principaux instruments d'analyse technique. 

Cours du forex en direct

EUR/USD 1,1141 -0,02%
USD/CHF 0,9752 0,04%
EUR/CHF 1,0864 0%
GBP/USD 1,2268 -0,17%
EUR/GBP 0,9082 0,14%
NZD/USD 0,6386 -0,19%
USD/JPY 105,23 -0,16%
EUR/JPY 117,24 -0,19%
USD/CAD 1,3308 0,18%
EUR/CAD 1,4826 0,16%
AUD/USD 0,6728 -0,37%
EUR/AUD 1,6559 0,35%

Webinaires Forex : 25 vidéos pour apprendre à trader le forex !

La stratégie des tortues, c'est quoi ? (3)

Stratégie des Tortues, la pratique CT Ultime webinaire consacré à la Stratégie des Tortues. Après une première vidéo orientée théorie et une seconde vidéo orientée pratique sur le long...

Analyse Technique Moderne

Utiliser l'AT Moderne Marre d'utiliser l'Analyse Technique ancestrale ? Envie de vous plonger dans un univers à la fois proche et éloigné de l'AT ? Prêt pour un grand...

Le Paper Trading, vraiment utile à notre époque ?

Améliorer sa stratégie avec le Paper Trading Avant tout, je vous propose de découvrir la structure de cette vidéo de formation au Paper Trading, au programme donc : Une Paper...