jeudi, 20 juin 2019

Utiliser les points et figures sur le Forex

Il existe quantité d'indicateurs qui permettent (théoriquement) de réaliser l'objectif principal de tout Trader : acheter lorsque le cours est bas et vendre lorsqu'il est haut. Ce sont les moyennes mobiles, les points pivots, les oscillateurs, etc. Un de ces indicateurs, considéré comme le plus ancien, est la méthode des points et figures (en anglais : "point and figure method").

Elle est très simple : elle consiste à construire des suites des graphiques en mettant un X pour les hausses et un O pour les baisses. Les symboles sont alignés sur des colonnes et chaque changement de tendance conduit à changer de colonne. Généralement, lorsqu'ils s'intéressent à des cours quotidiens, les Traders préfèrent attendre, pour changer de colonne, que les cours se soient retournés d'au moins la valeur de trois cases (la valeur de chaque case est prédéfinie par le Trader, généralement, c'est 1% de la valeur du support). C'est ce qu'on appelle le "three box reversal". Ainsi, la valeur d'une case sera de 5 euros lorsque les titres valent moins de 500 euros...

Une méthode déroutante

La méthode parait un peu étrange, mais elle a connu un grand succès par le passé et continue d'avoir de nombreux adeptes. Une étude (qui n'est hélas pas récente, mais c'est la seule à notre disposition) du professeur Robert Earl Davis de l'Université de Purdue, à la fin des années soixante montre que les probabilités de gain sont assez élevées. Les positions sont gagnantes dans 85% des cas. Ses calculs ont récemment été refaits par Thomas Dorsey, auteur de "Point and Figure charting" avec quasiment les mêmes résultats : un gain moyen de 24% sur quatre mois. La méthode semble être plus efficace sur un marché baissier que sur un marché haussier (87% de gagnants dans le premier cas, 81% dans le second).

Points et Figures

Source : Thomas Dorsey, "Point and Figure charting"

Construire un graphique Points et figures

Il suffit pour cela de disposer d'un crayon et d'une feuille de papier quadrillée (ou d'un tableau type Excel, bien sur...). Prenons par exemple l'action Air Liquide et la date du 18 mars 2013. Le cours est à 93,79 euros. Ce sera notre point d'entrée. Nous le plaçons au milieu de la première colonne. Nous passons ensuite à la suivante. Il faudra tracer un X à chaque fois que le cours montera de trois crans (ici, c'est un euro) et un O à chaque fois qu'il en perdra trois. Chaque fois que le cours change de sens, on passe à la colonne suivante, en commençant sur la case immédiatement au-dessus de celle où on a fini si on passe d'un O à un X, et immédiatement en dessous dans le cas contraire.

Voici un graphique typique d'un chartiste utilisant Points et Figures. Comme on le voit, les O et les X se succèdent et permettent de dégager de vraies tendances, avec supports et résistances, qui sont matérialisées ici par des lignes à 45%. Les chiffres et les lettres indiquent les mois de l'année (1 à 9 pour janvier à septembre, A à C pour octobre à décembre), ce qui permet de mieux suivre toute accélération d'une tendance. Cela permet aussi de réintroduire dans cette méthode une référence au temps, qui en est absente autrement. Le résultat est évident : la méthode permet de filtrer les mouvements de cours non significatifs, autrement dit le bruit, pour dégager les tendances de plus long terme...

Graphique en Points et Figures 

Source : Stockcharts.com

Utiliser efficacement la méthode

Pratiquement, on considère qu'une tendance de long terme se dégage dès lors qu'une colonne aligne trois symboles de suite : trois O donnent donc un signal de vente et trois X un signal d'achat. De fait, la tendance initiée en 2003 a été confirmée en 2007 puis en 2008, jusqu'aux trois 0 du début de cette année 2008, qui ont initié une longue glissade des cours...

Ce graphique, qui s'étend sur plusieurs années est typique de ceux qu'affectionnent les utilisateurs de la méthode, puisqu'il s'affranchit du temps. Mais les Points et Figures sont tout aussi efficaces sur le court terme. Et fonctionnent très bien avec un sous-jacent Forex, comme par exemple l'EUR/USD...

Voici, pour vous aider, les principales figures chartistes et leur représentation à travers la méthode "Points et figures".

Attention, vous risquez d'être un peu déroutés... :

Analyse des Points et Figures

Source : Thomas Kaschel pour "Traderonline magazine"

Cours du forex en direct

EUR/USD 1,1293 0,51%
USD/CHF 0,9874 -0,55%
EUR/CHF 1,1151 -0,04%
GBP/USD 1,2721 0,54%
EUR/GBP 0,8878 -0,03%
NZD/USD 0,6588 0,52%
USD/JPY 107,73 -0,36%
EUR/JPY 121,66 0,15%
USD/CAD 1,3209 -0,46%
EUR/CAD 1,4916 0,04%
AUD/USD 0,6921 0,52%
EUR/AUD 1,6317 -0,01%

Webinaires Forex : 25 vidéos pour apprendre à trader le forex !

Qu'est ce que le Forex ? On vous explique !

Comprendre ce qu'est le forex Le Forex est le surnom donné universellement au marché des changes, c'est le commerce d'une devise ou d'une monnaie contre une autre, par exemple...

Apprendre à utiliser les chandeliers japonais

Investir avec les chandeliers japonais Comment définir un chandelier japonais ? Voici une proposition : « Un chandelier japonais est soit haussier (blanc ou vert) soit baissier (noir ou rouge)....

Money Management : Exposition et Risques

Savoir gérer son risque de perte Le money management est la gestion de la taille de ses positions. Il est important de définir son risque de perte maximum par...