dimanche, 25 juin 2017

Attitude des actionnaires et dirigeants face aux OPA

L'attitude des Actionnaires

Les OPA (Offres Publiques d'Achat) consistent pour une société initiatrice à proposer aux actionnaires d'une société cible cotée l'acquisition de la totalité des titres qu'ils possèdent pendant une période déterminée et à un prix fixé qui est toujours plus élevé (de 15 % à 30 %) que le cours des actions de la société cible.

Cette offre publique peut aussi proposer un échange (OPE - Offre Publique d'Echange ou offre mixte OPA-OPE) d'un nombre donné d'actions de la société initiatrice contre les actions d'une société cible. Dans tous les cas, les actionnaires des sociétés cibles se voient offrir une chance de réaliser des plus-values intéressantes par rapport aux cours de Bourse de leurs actions.

Ces plus-values seront réalisées ou bien en apportant les actions à la société initiatrice au prix que celle-ci aura proposé, ou bien en cédant des titres sur le marché avant que ne soit initié la période d'ouverture officielle d'une OPA : en effet, chaque rumeur d'OPA donne lieu à une rapide appréciation des cours des actions des sociétés visées.

Les actionnaires des sociétés cibles ont donc tendance à se réjouir des OPA, et cela d'autant plus que d'éventuelles contre-OPA et autres surenchères (strictement encadrées en France par l'Autorité des Marchés Financiers) peuvent donner lieu à des propositions de rachat de leurs titres encore plus intéressantes que ne le sont des offres initiales.

Tel est notamment le cas lorsqu'une concentration « horizontale » doit résulter des OPA prévues, c'est-à-dire lorsque des OPA sont menées entre concurrents (par exemple le n°1 d'un marché sur le n°3 ou 4 de ce marché : une contre OPA pourra venir d'un autre acteur de taille de ce même marché). Les actionnaires des sociétés initiatrices d'OPA, en revanche, considèrent toujours les prises de risque et l'investissement réel que constituent ces opérations avec une certaine circonspection.

 

L'attitude des Dirigeants

L'attitude des dirigeants d'une société cible conduit à la classification a posteriori d'une OPA selon la définition « OPA amicale » ou « OPA hostile ». Est ainsi considérée comme « hostile » toute OPA refusée par les dirigeants d'une société cible.

Dans la pratique, il arrive que les dirigeants d'une société acheteuse puissent convaincre les dirigeants d'une société cible du bien fondé de leur démarche et qu'ils apportent par la même occasion un certain nombre de garanties personnelles aux dirigeants de la société cible.

Mais il arrive aussi que cette conviction ne soit pas emportée, soit lorsqu'un prix d'achat est jugé insuffisant, soit lorsqu'un projet industriel est considéré comme trop peu sérieux, et soit encore (ou également) lorsque les dirigeants d'une société cible comprennent qu'ils n'auront pas leur place dans un nouvel ensemble post-OPA.

Le refus des dirigeants de la société cible peut aussi constituer une simple stratégie visant à faire monter les enchères (cas de l'équipe dirigeante de l'italien Parmalat vis-à-vis de l'OPA initiée par le français Lactalis au printemps 2011, une OPA qui finira par se concrétiser en 2 mois seulement).

Des pourparlers sont en général engagés avant que ne soient lancées des OPA que les sociétés initiatrices souhaitent pour leur part « amicales ». Ainsi dans le cas de Lactalis encore, à la fin de l'année 2011, vis-à-vis de l'éventuelle future cible Skanemejerier (12 % du marché suédois du lait).

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 21358 -0.2%
S&P500 2434 -0.04%
Nasdaq 100 5799 0.26%
FTSE 100 7430 0.04%
CAC40 5269 -0.03%
Nikkei 225 20105 -0.15%

Formation bourse

Faillite du fonds LTCM, l'effondrement d'un hedge fund...

Découvrez en détail la faillite du hedge fund LTCM... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Les marchés financiers sont sous surveillance...

Les marchés boursiers sont sous surveillance, pourquoi ? par qui ? ... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Les Krachs et la finance de marché

Récit des krachs boursiers du XX et début du XXIème siècle... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.