Thursday, 20 February 2020

Offre Publique d'Achat (OPA)

Une offre publique d'achat (OPA) consiste pour son « initiateur » à proposer aux actionnaires d'une société cotée (la « cible ») l'acquisition de la totalité des titres composant le capital de cette dernière pendant une période déterminée et à un prix fixé et versé en espèces.

Puisque l'OPA a pour objet d'inciter les actionnaires de la société cible à vendre leurs titres, le prix proposé est souvent de 15 % à 30 % plus élevé que la valeur en Bourse de l'action de la société cible.

Forme normale d'acquisition du contrôle d'une société en Bourse, l'OPA est dite « amicale » si les dirigeants de la société cible sont favorables à cette opération, ou « hostile » si tel n'est pas le cas.

Une OPA peut être lancée sans négociations préalables avec la société cible, ou après que des négociations ont échoué, ou encore en concertation avec la société cible. S'appuyant sur un principe général de transparence et d'égalité de traitement des actionnaires, les offres publiques d'achat sont strictement encadrées par les autorités de marché (en France l'AMF – Autorité des Marchés Financiers ; aux Etats-Unis la SEC – Securities and Exchange Commission, qui n'exige d'ailleurs pas que l'offre porte nécessairement sur 100 % des titres de la cible).

En France l'AMF se prononce sur la conformité ou la non-conformité d'une OPA (contrôle sur la complétude de l'information donnée par l'initiateur, ainsi que sur le prix de l'offre).

Si l'offre n'est pas déclarée conforme par l'AMF, l'initiateur devra soit renoncer à l'opération, soit faire appel de cette décision, soit augmenter le prix d'offre.

Si l'offre est déclarée conforme, sa durée de validité est en France de 25 jours de négociation au maximum, ou de 35 jours si l'OPA est « hostile » (23 et 30 jours aux Pays-Bas, 10 et 20 jours en Belgique, etc.).

Une OPA peut être volontaire ou rendue obligatoire , si le seuil du tiers du capital ou des droits de vote détenus par un actionnaire agissant seul ou de concert est franchi (ou si la société cible est une holding détenant plus du tiers du capital ou des droits de vote d'une autre société cotée).

Il existe un nombre limité de moyens de défense contre une OPA : offre publique concurrente (« Chevalier blanc »), offre publique sur l'initiateur, augmentation de capital, etc. Des offres mixtes combinent les offres publiques d'achat et les offres publiques d'échange (OPE).

 

Exemple récent d'OPA sur Euronext Paris  :

prise de contrôle d'Arcelor par Mittal Steel en 2006.

 

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 29182 -0.75%
S&P500 3369 -0.71%
Nasdaq 100 9614 -1.27%
FTSE 100 7461 -0.11%
CAC40 6087 -0.26%
Nikkei 225 23505 -0.7%
Euro Stoxx 50 3840 -0.52%
DAX 13728 -0.34%

Formation bourse

Métiers du Back Office

Quels sont les métiers du Back Office ? Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Le carnet d'ordres en bourse

Tout savoir sur le carnet d'ordres en bourse... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Success story boursière de Microsoft

Découvrez Microsoft à travers le récit de cette success story américaine. Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.