Banques en ligne : Avantages & Inconvénients

Vous avez dit virtuel ?

Moins chères, pratiques, aux horaires élargis, gratuites sur certains services de base et souvent plus performantes sur l'épargne (courtage en ligne, assurance-vie et super livrets), les 10 banques en ligne du marché français attirent de plus en plus de familiers d'internet qui savent tout réaliser seuls devant un écran, de l'ouverture d'un compte aux mises à jour et aux transactions.

Un commerçant appelé à faire régulièrement des dépôts d'espèces passera son chemin, bien sûr, à moins qu'il ne choisisse la formule hybride (mais plus chère encore) des agences virtuelles issues de LCL et de BNP Paribas, par exemple.

Offre financière et frais performants

L'argument « prix » est fondé : cartes bancaires gratuites, retraits illimités et sans frais dans tous les distributeurs automatiques, frais d'opposition nuls, découverts autorisés à taux sans aucune commune mesure avec ceux des grands réseaux, la liste des avantages des banques en ligne est longue sur la plupart des postes et frais de gestion courants.

La gratuité des services des banques en ligne peut cependant être soumise à condition : en 2012 par exemple, Boursorama Banque exigeait encore 1350 euros nets de revenus mensuels, Fortuneo 1500 euros, ING Direct 750 euros.

D'autres acteurs du marché comme Monabanq, eLCL et NetAgence ne posaient pourtant aucune condition de ce type.

Du côté de l'offre d'épargne, les produits phares des banques en ligne sont les assurances-vie et les livrets bancaires non réglementés (super livrets), parfaitement liquides et surtout « réactifs », c'est-à-dire faisant en permanence évoluer des offres promotionnelles, qui ont les inconvénients de leurs avantages : durée limitée, réservées aux nouveaux arrivants, taux bruts garantis 6 mois mais pas une semaine de plus, etc.

Etendue de l'offre des banques en ligne

Toutes les banques en ligne ne proposent pas tous les services bancaires, à savoir compte bancaire (carte de paiement et chéquiers), livrets, assurance-vie, PEA, investissements SICAV et FCP. Les fidèles de Bforbank et de Cortal Consors, par exemple, sont exclusivement des épargnants, et côté crédit seules Monabanq et Boursorama Banque proposent des prêts immobilier et à la consommation comme le font les banques à réseaux traditionnelles.

Pour les comptes titres et PEA en tout cas, le cas général est l'absence de droits de garde, les frais de courtage limités, l'accès aux OPCVM à frais réduits. Les banques en ligne semblent donc intéressantes à de nombreux points de vue, leur fonctionnement en matière de fiscalité étant par ailleurs exactement semblable à celui des banques à réseaux (prélèvement libératoire à 37,5 %, ou au choix déduction des seuls prélèvements sociaux avant imposition sur le revenu).

En matière de sécurité des transactions peut enfin subsister un doute légitime dans l'esprit des particuliers et des investisseurs, l'interactivité impliquant que l'on n'est jamais à l'abri d'une panne technique ou même d'un piratage informatique. Les banques en ligne filiales de grands groupes financiers (ING, Crédit Mutuel, etc.) présentent quant à elles les mêmes garanties que leurs maisons mères.

 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter