Nikkei 225 JP225

20105 -30 -0.15 %
Information
ouverture 20132
variation jour 20065 20135
variation hebdo 20065 20135
variation annuelle 18304 20309
semaine -0.15%
mois 2.13%
année 5.38%

Tokyo Stock Exchange TSE

dimanche, 25 juin 2017

Nikkei 225

Créé à base 100 en 1949, le Nikkei 225 est le principal indice boursier de la place financière de Tokyo (TSE - Tokyo Stock Exchange) et il tire son nom du quotidien économique « Nihon Keizai Shimbun » qui le publiait originellement. Comme le Dow Jones Industrial Average, le Nikkei 225, qui liste des 225 titres de sociétés japonaises dont les capitalisations boursières sont les plus importantes sur le TSE, est calculé sans tenir compte de ces capitalisations boursières, mais seulement des prix des actions cotées en continu : il s'agit d'un indice boursier équi-pondéré.

Nikkei 225, indice de la deuxième place boursière

Le Nikkei 225 est le principal indice de la place financière japonaise, le Tokyo Stock Exchange (TSE), deuxième place financière mondiale. Le Nikkei contient 225 valeurs. Il est l'équivalent du Dow Jones Industrial Average américain. Il est en effet non pondéré car il résulte de l'addition des cours des valeurs qui le composent, sans tenir compte de la taille des sociétés. Il tire son nom du quotidien économique Nihon Keizai Shimbun qui a été le premier à le publier au début des années 50.

Cet indice est revu une fois par an et il contient tous les domaines de l'activité économique allant des secteurs de l'automobile à l'industrie électrique et électronique en passant par le pétrole ou encore la banque et l'assurance... Au départ, sa base était de 100 points. Cette base a été multipliée, grâce à la hausse des cours, par plus de 400, en 40 ans. Mais il est retombé à 15 000 points, en 1992, en conséquence de l'éclatement de la bulle spéculative qui avait fait enfler tous les marchés asiatiques et spécialement le marché nippon.

Cette chute s'est poursuivie dans les années 2000. Puis l'indice est passé en dessous des 8000 points en 2008, suite à la crise immobilière américaine, avant de remonter lentement au dessus de 9000 points. Mais après le tremblement de terre de 2011, le Nikkei 225 a perdu 10 % de sa valeur en une seule journée. Cette baisse est donc restée momentanée et mesurée. Il existe un autre indice sur le Kabuto-Cho, surnom du Tokyo Stock Exchange (TSE) : le Tokyo stock Price IndeX (TOPIX). Il réunit les 2 000 sociétés les plus importantes du pays. Il a la préférence des professionnels mais il est moins connu. Il a aussi suscité la création de nombreux dérivés. 

Evolution historique du Nikkei 225

Alors qu'un plus haut historique à 38915 points avait été atteint par le Nikkei 225 à la fin de l'année 1989, les années 1990 verront un net déclin de la valeur de l'indice, dans le sillage de la longue crise économique japonaise. Le Nikkei affichera 15000 points en 1992, mais des plus bas divisant par deux cette valeur seront encore atteints entre 2000 et 2003, puis en 2008. Le Nikkei affichait cependant la valeur de 14879 points en juin 2006, et son mouvement haussier se poursuivit jusqu'au plus haut (de la période) qui fut atteint en juin 2007 à 18238,95 points.

Une baisse en plusieurs temps intervint alors comme sur toutes les places financières mondiales, le Nikkei affichant 12241 points en mars 2008, puis 7649 points en octobre 2008, et enfin 7173,10 points en mars 2009. Une tendance haussière reprit ensuite le dessus, les 11200 points étant dépassés en mars 2010 avant qu'une stagnation de la croissance ne soit observée. Si le Nikkei 225 perdit 10 % de sa valeur en une seule journée à la suite du tragique tremblement de terre survenu dans l'archipel japonais en mars 2011, cette baisse momentanée resta mesurée, le Nikkei affichant la valeur de 9555 points en juin 2011. La composition du Nikkei 225 est révisée annuellement (en général au mois de septembre).

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.