Bourse et Moyennes Mobiles, que faire ?

Les moyennes mobiles font partie de l'outillage de base des analystes techniques (les chartistes).

Calculée sur 10, 20, 50 ou 200 jours, une moyenne mobile est facile à calculer : il suffit d'additionner les cours de clôture des 10, 20, 50 ou 200 derniers jours, puis de diviser le résultat obtenu par le nombre de jours pris en compte. Les analystes disposent dès lors de la valeur moyenne d'une action sur une période. Si la période prise en compte est courte, la courbe des moyennes mobiles sera plus réactive.

Si elle est longue, les écarts seront plus lissés et l'évolution de la moyenne assez lente. Les journaux financiers et sites internet spécialisés font en général figurer sur le même graphique une représentation de l'évolution des cours de clôture des actions cotées et les moyennes mobiles que les investisseurs et les analystes souhaitent obtenir.

 

Moyennes mobiles longues, courtes, et cours de clôture

La confrontation de ces différentes courbes peut fournir des indications intéressantes. Par exemple, si le cours de clôture d'une action passe à la fois au-dessus d'une moyenne mobile longue (150 ou 200 jours) et d'une moyenne mobile courte (20 jours), cet élément peut constituer un fort signal d'achat (surtout si une hausse des volumes échangés est observée dans le même temps) d'une valeur qui devrait s'inscrire à la hausse.

Il en va théoriquement de même lorsqu'une moyenne mobile courte passe au-dessus de la moyenne mobile longue.

 

Une précision toute relative

Les moyennes mobiles sont des variations historiques qui accordent le même poids au premier (le plus ancien) et au dernier jour (le plus récent) d'une série de 10, 20 ou 200 séances de Bourse. Or l'influence des derniers cours est plus importante sur le cours actuel d'une valeur que celle de cours beaucoup plus anciens.

Les moyennes mobiles doivent donc être utilisées avec prudence, surtout pour des titres dont les cours sont très volatils ou lorsque des événements « fondamentaux » ont modifié l'analyse de façon structurelle à un moment donné : par exemple, on ne prendra pas en compte une moyenne mobile longue si une augmentation de capital ou (inversement) un rachat d'actions sont intervenus entre temps.

Les moyennes mobiles exponentielles, qui peuvent également être obtenues sur les représentations graphiques des sites spécialisés, corrigent l'écueil de l'influence relative de cours anciens et plus récents. L'indicateur MACD, en particulier, inventé par l'analyste financier Gérald Appel, fournit une comparaison par différence des moyennes mobiles exponentielles sur 12 et 26 jours.

 

Repérage des corrections à venir

L'écart existant entre la représentation graphique des cours en continu et une moyenne mobile longue gagne cependant à être surveillé de façon automatique par les analystes.

Une courbe d'indice (et/ou celle de plusieurs valeurs du même marché) qui s'éloigne de façon trop importante et prolongée d'une moyenne mobile signe une surchauffe, un excès notoire que l'on peut observer à la hausse. Sans doute alors, un krach ou a minima une nette correction ne saurait tarder. 

Plus d'information sur le même thème

Photo of Arnaud Jeulin

Arnaud Jeulin Responsable de la publication, Trader

Après un diplôme d'ingénieur, Arnaud a commencé une carrière de développeur. Il a travaillé avec des traders et des services de back office pour mettre en place des prototypes et des outils de trading. Il a ensuite créé sa propre entreprise en 2003.

Il a été responsable du webmarketing pour la Banque en ligne Suisse Synthesis, depuis rachetée par Saxo Bank. Il a aussi fait des audits pour différents brokers et participé à plusieurs salons professionnels pour les courtiers à Londres, Paris et Chypre.

Depuis 18 ans Arnaud a approfondi sa connaissance des brokers et des marchés, il utilise son expérience pour améliorer Mataf afin d'éviter d'orienter les visiteurs vers des brokers malhonnêtes ou des stratégies de trading dangeureuses.

Vous pouvez le joindre via les réseaux sociaux suivants ou par email :

  Se connecter