Saturday, 29 February 2020

Corrélations entre les devises

L'étude de la corrélation des différentes paires de devises est parfois négligée ou mal comprise mais c'est pourtant un point très important pouvant occasionner de nombreux écueils si il est mal assimilé.

Le coefficient de corrélation est le niveau de liaison qu'il existe entre deux variables. Ce coefficient varie toujours entre -1 et 1, on utilise parfois également l'intervalle -100%; +100%. Des variables ayant un coefficient de corrélation de 1 (= 100%) évolueront dans le même sens et avec la même ampleur. Des variables ayant un coefficient de corrélation de -1 (= -100%) évolueront dans le sens opposé et avec la même ampleur. Des variables ayant un coefficient de corrélation de 0 (= 0%) seront totalement décorrélées et évolueront totalement différemment. Généralement à partir d'un taux de corrélation de +/- 0.5 on considère que deux actifs sont corrélés et qu'ils sont fortement corrélés à partir de +/- 0.75.

L'aspect le plus important de l'étude des corrélations est la relation avec la gestion des risques. L'étude la gestion des risques d'un portefeuille évoque forcement la diversification du portefeuille. En effet, un portefeuille correctement diversifié permet de limiter la volatilité de l'ensemble du portefeuille donc de limiter les risques. Mais la qualité de cette diversification est inversement proportionnelle à la valeur absolue du coefficient de corrélation.

Ainsi, deux actifs détenus en portefeuille ayant un taux de corrélation de 0.95 seront tellement liés qu'au niveau des risques, cela reviendra pratiquement à porter deux fois la même position. Bien souvent, soit les deux positions seront gagnantes soit les deux seront perdantes, ce n'est donc pas une diversification efficace.

Voici quelques corrélations au 01/07/2009 (source des données: dailyfx.com):

Le premier tableau croisé montre les différentes corrélations à un instant donné et le second montre l'évolution dans le temps de ces corrélations. En effet, les corrélations ne sont pas statiques, elles peuvent augmenter ou diminuer et il sera intéressant de les surveiller au fil du temps.

Ces données montrent que prendre une position longue sur l'EUR/USD et en même temps une position longue sur AUD/USD, GBP/USD ou NZD/USD revient quasiment a doubler la position ce qui engendre un risque important. Il n'est pas interdit de le faire mais il faut adapter la taille des positions en conséquence. Si généralement on prend position pour 2% de capital, il faudra ici prendre position par exemple à hauteur de 1% sur l'EUR/USD et à hauteur de 1% sur GBP/USD ou alors choisir une des deux paires. Le risque global du portefeuille restera donc dans la limite des 2% ce qui ne serait pas le cas si deux positions de 2% chacune étaient cumulées.

Pour USD/CHF ou USD/CAD, étant inversement corrélés à l'EUR/USD, il faudra donc faire attention au cumul d'une position courte sur USD/CHF ou USD/CAD et d'une position longue sur EUR/USD. A contrario, porter une position sur l'EUR/USD et en même temps une position sur l'USD/JPY n'augmente pas énormément le niveau de risque, ces deux paires étant assez fortement décorrélées.

Un autre aspect plus avancé des corrélations est leur utilisation pour travailler plusieurs paires. Pour un débutant, il vaut mieux se concentrer sur une seule paire pour comprendre le fonctionnement du marché mais par la suite, le trading pourra se faire sur deux paires ou plus. Avec des paires suffisamment corrélées (ou suffisamment inversement corrélés), il sera possible de choisir la paire qui dispose de la meilleure force relative.

Par exemple, si les taux de change EUR/USD, GBP/USD et AUD/USD sont choisis et qu'un signal long apparaît en même temps sur ces trois paires, ce qui est fort probable, il sera intéressant de choisir parmi ces trois paires, celle qui disposera de la meilleure vigueur haussière. Inversement pour un signal short, la paire ayant le plus tendance à baisser sera choisie. Cela maximisera généralement les profits. Cette pratique n'est pas naturelle, d'instinct la paire qui retrace le plus (donc en fait la moins adaptée) sera généralement choisie car elle paraîtra avoir plus de potentiel mais bien souvent ce sera celle qui évoluera le moins vite et qui donnera donc le moins de profits.

Néanmoins, cette pratique est à éviter au début, il vaudra mieux se concentrer sur une seule paire, surtout en day trading, car cela demande de surveiller plusieurs paires simultanément ce qui nécessite un équipement informatique adéquat et une certaine habitude.

Cours du forex en direct

EUR/USD 1.1028 0.28%
USD/CHF 0.9654 -0.36%
EUR/CHF 1.0645 -0.08%
GBP/USD 1.2817 -0.55%
EUR/GBP 0.8603 0.83%
NZD/USD 0.6248 -0.99%
USD/JPY 108.06 -1.42%
EUR/JPY 119.14 -1.16%
USD/CAD 1.3397 0.06%
EUR/CAD 1.4773 0.35%
AUD/USD 0.6509 -1.1%
EUR/AUD 1.6942 1.38%

Webinaires Forex : 25 vidéos pour apprendre à trader le forex !

Comment trader avec le Stochastique ?

Trading avec le Stochastique Vous souhaitez en savoir plus sur le Stochastique ? Comprendre son interprétation, l'utiliser de manière efficace sur votre plateforme de trading ? Romain vous dévoile...

Les stats us ont-elles un réel impact sur le Fx ?

Impact des statistiques us sur le forex Dans ce nouveau webinaire forex, David Furcajg vous propose de découvrir les indicateurs économiques américains et leur impact sur les variations des...

Savoir tracer les supports et résistances en AT

Tirez avantages des niveaux horizontaux ! Tout les investisseurs qu'ils soient débutants ou expérimentés connaissent ou ont entendu parler de supports et de résistances, même si ceux-ci ne sont...