mercredi, 5 août 2020

Les devises les plus traitées sur le forex


Deux devises étant concernées pour chaque transaction, la base de calcul retenue dans le tableau présenté ci-dessous n'est pas de 100 mais de 200 (dernier rapport de septembre 2010 relatif à l'activité d'Avril 2010 de la Banque des Règlements Internationaux).


Classement des devises les plus traitées sur le forex :


En avril 2010, le dollar reste la devise la plus échangée en totalisant 84,9% des transactions quotidiennes.

Toutefois, on peut faire le constat que l'US dollar continue de baissier en termes de parts puisque cette même part se situait en 2001 à un niveau proche des 90 % et de plus de 85 % en 2007.

Ce léger déclin profite à l'euro, lequel gagne 2 % par rapport à 2007 (37 à 39 %). L'euro se positionne en seconde position à 39,1%. Le yen représente quant à lui 19% des échanges quotidiens en avril. La livre anglaise représente 12,9% et le franc suisse 6,4%.

Il faut noter également la progression de la part du marché des devises des  pays émergents qui augmente est passe à 14% (plus 1,7 points à depuis 2007).

La livre turque, le won coréen, le real brésilien et le dollar de Singapour ont notamment fortement progressé.

Bien qu'encore peu significative en terme de part, on peut noter la progression du yuan (renminbi) chinois et du rouble russe.

 

Par zone géographique, le dollar US et le dollar canadien pour la zone Américaine, concentrent 90,2 % des transactions sur devises en 2010 contre 90,3 en 1998. Le maintien de cette zone à ce niveau provient de la progression du dollar canadien qui passe de 3,5 à 5,3 %.

Pour la zone Europe, entre 2001 et 2010 (l'euro n'existant pas en 1998), la part des devises (euro, livre, les différentes couronnes, le zloty, le franc suisse) européennes est stable avec toujours 63 % des transactions. Le fait marquant étant la montée en puissance de l'euro.

La zone Asie passe, entre 1998 et 2010 de 24,2 à 26,6 %. La chute du yen (21,7 à 19) est compensée par la montée en puissance (passage de 2,5% à 7,6%) des devises telles que la  roupie, le won coréen ou le renminbi chinois.

La zone Océanie marque aussi une assez nette progression puisque le dollar australien (de 3 à 7,6 entre 1998 et 2010) et le dollar néo zélandais (de 0,2 à 1,6 entre 1998 et 2010) se situent en 2010 à 9,2 % contre 3,2 % en 1998.

 

Plus d'information sur le même thème

  Se connecter