vendredi, 20 octobre 2017

Ordres de bourse : Ceux qui servent à prendre position

Aujourd'hui, les courtiers permettent à leurs clients d'élaborer des stratégies variées, grâce à des ordres spécifiques. A vous de savoir choisir lesquels sont les plus adaptés à vos besoins du moment. Il sont de deux types : les ordres qui permettent de prendre position et ceux qui permettent de se protéger. Voyons d'abord les ordres de position.

L'ordre à Cours Limité : le plus basique

L'ordre à cours limité est le plus basique... et le plus utilisé puisqu'il représente huit ordres de bourse sur dix chez les particuliers. Dans ce cas, l'investisseur fixe un prix d'achat maximal ou de vente minimum.

Avantage : cela évite les mauvaises surprises et laisse libre le broker de réaliser la transaction à des cours encore plus avantageux.

Inconvénient : l'ordre peut être partiellement exécuté. Heureusement, si les différentes transactions sont réalisées sur la même séance, elles seront considérées comme une seule opération (calculée au cours moyen) même s'il y a fragmentation. Mais si cette fragmentation se fait sur plusieurs séances, alors le courtier comptera un ordre de bourse pour chaque ordre partiel effectué lors de chaque séance : cela entraînera alors des frais supplémentaires qui peuvent devenir très importants, car, très souvent, il y un minimum à payer en dessous d'un certain nombre de titres achetés ou vendus.

Imaginons, par exemple, que vous passiez un ordre d'achat de 500 titres à 20 euros. Le cours peut très bien rester au-dessus de 20 euros une grande partie de la journée, puis, avec l'arrivée de deux ordres de vente de 20 titres à 18 euros et de 12 titres à 19 euros, passer brièvement sous la barre des 20 euros, avant de revenir au-dessus.

Vous risquez d'avoir été partiellement exécuté et d'avoir acheté 32 titres, et d'avoir payé non plus des frais proportionnels (en pourcentage) mais des frais forfaitaires, à cause du faible nombre de titres achetés à chaque fois. De plus, votre ordre va continuer à courir si vous ne l'annulez pas. Car il reste valable jusqu'à la liquidation boursière, à moins d'avoir été révoqué ! En cas d'oubli de révocation, votre broker devra recommencer l'opération précédente autant de fois qu'il vous restera de titres à acheter. Ce qui n'est pas vraiment ce que vous souhaitiez au départ...

L'ordre à la meilleur limite

On l'appelait il y a peu encore « l'ordre au prix de marché ». C'est un ordre très simple, mais pas forcément le plus recommandé. Assez proche de l'ordre à cours limité, il prévoit que votre limite (à l'achat et à la vente) sera égale au meilleur prix existant dans le carnet d'ordres. Si votre ordre arrive avant l'ouverture de la séance, votre limite sera forcément le cours d'ouverture.

Vous serez dans alors servi après les ordres « au marché ». Cela veut dire que vous envoyez un ordre « à l'aveugle », car vous ne connaissez pas le prix du marché. Heureusement, avec Internet, tous les courtiers donnent une bonne indication du carnet d'ordres, même si celui-ci est décalé de quelques minutes par rapport à la réalité du marché.

Imaginons que vous ayez envie d'acheter des actions total. Elles cotent 36 euros. Sur le carnet d'ordres, la meilleure limite est 35,95 euros. Votre ordre va donc se transformer automatiquement en ordre à cours limité 35,95 euros.

Il y a un autre risque avec cet ordre. C'est la fragmentation, car votre ordre va se transformer automatiquement en ordre à cours limité. Mais s'il n'y a pas à la vente suffisamment de titres disponibles, vous risquez d'être exécuté en plusieurs fois. Ce n'est pas grave si c'est pendant la même séance. Mais si cela s'étale sur plusieurs jours, vos frais risquent de s'envoler.

L'ordre au marché : en roue libre !

C'est l'ancien « ordre à tout prix ». Il ne met aucune condition sur le prix auquel la transaction est effectuée. C'est un ordre plus que simple (presque idiot, disent certains), car il expose celui qui le donne à de très mauvaises surprises. Mais il permet de prendre position lorsqu'on est prêt à payer un peu plus cher que le cours.

Dès qu'il arrive sur le marché, cet ordre va conduire à acheter (ou à vendre) tous les titres proposés tels qu'ils se présentent au moment de l'arrivée de l'ordre jusqu'à qu'il soit totalement exécuté. Il passe devant les ordres à cours limité ou à la meilleure limite activés.

 

Cours de la bourse en direct

Dow Jones 23240 0.39%
S&P500 2570 0.32%
Nasdaq 100 6112 0.38%
FTSE 100 7552 0.3%
CAC40 5374 -0.14%
Nikkei 225 21541 0.38%

Formation bourse

Le débat autour des Stock-Options

En savoir plus sur les stock-options et le débat qu'elles provoquent... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Raisons de la disparition d'une société de la cote

Pourquoi une société n'apparaît plus en bourse ? Les raisons... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Les indices boursiers en moyenne pondérée

Les caractéristiques des indices en moyenne pondérée... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.

Testez les services et la plateforme de nos partenaires avec un compte de démonstration gratuit pendant 30 jours en vous inscrivant.

100% BONUS Ouvrez un compte et nous vous créditons un bonus à hauteur de votre dépôt

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques.