Covered Call (Option d'achat couverte)

La stratégie de covered call ou option d'achat couverte implique d’émettre des calls (options d'achat) tout en possédant un nombre de titres équivalent à l’action correspondante. L'investisseur détient des titres qu'il veut alors couvrir par la vente de calls (options d'achat) correspondants. Les avantages de la stratégie de covered call ou option d'achat couverte sont : un revenu accru de la détention de l'action et un risque financier diminué sur la détention des titres. L'inconvénient principal de la stratégie de covered call ou option d'achat couverte est qu’elle a un potentiel de gain limité si le prix de l’action augmente brusquement. Les investisseurs de covered calls ou options d'achat couvertes peuvent bénéficier des droits associés à la propriété des actions (dividendes et droits de vote) à moins qu'ils ne soient assignés et donc ne soient obligés de vendre leurs titres. La stratégie de covered call ou option d'achat couverte peut être conçue en fonction de l’attrait spéculatif ou défensif des actions. Bien au-delà du simple achat de calls (options d'achat) ou puts (options de vente) , le covered call ou option d'achat couverte est peut-être la stratégie d'option la plus commune mise en pratique par les investisseurs d'option, et est donc facilement compréhensible. Généralement considérée comme une stratégie conservatrice, son objectif est d'augmenter le revenu d'un investisseur de la propriété de ses actions. Il convient à presque tout type de portefeuille d’actions. En théorie, cette stratégie surperformera la pure et simple propriété de titres si les cours des actions déclinent, restent les mêmes ou augmentent légèrement. L'inconvénient principal de cette stratégie est que le potentiel de profit peut être limité si le cours des actions grimpe brusquement.

EN PRATIQUE :

  • Achat actions de XYZ
  • Vente de call(s) de XYZ
  • (Émettre 1 call de XYZ pour tous les 100 titres XYZ achetés)

Short-Put

Peu importe l’augmentation du prix de XYZ, le potentiel de profit est limité. Le profit maximum se fera si le prix des titres est au prix d’exercice du call (option d'achat) émis ou au-dessus, soit à son expiration soit si vous êtes assigné avant qu'il n’expire.
  • Profit maximum : Limité. Premium reçu + différence (s’il y a) entre le Prix d’exercice et Prix d'achat des actions
  • Profit Potentiel à l'expiration si non assigné : Tous les gains de l’action + Premium reçu
  • Perte maximum : Perte substantielle (la perte maximum se produit quand le prix des actions tombe à zéro)
  • Perte à l'expiration : Déclin du cours des actions  - Premium reçu de l’émission du call (option d'achat)
  • Toute perte due à une baisse du cours des actions sera partiellement compensée par le montant du premium reçu.
Le profit arrive dans ce cas à partir du point mort ou seuil de rentabilité calculé comme ceci :  Prix du titre - Prime payée = point mort Si la volatilité augmente, les options sont plus chères, donc c’est mauvais pour le vendeur de call (option d'achat). Si la volatilité diminue, c’est le contraire. Tout effet de la volatilité sur la prime de l'option se fait sur la partie de la valeur temps. Le passage du Temps a un effet positif sur la position. Si vous n'êtes pas familier de ce concept sur la volatilité, référez-vous à un livre concernant les options comme « Faire de l'argent avec les Options » de Lee Lowell. La partie de valeur temps de la prime d'une option diminue généralement ou s’érode au fil du temps. Cette diminution s’accélère au fur et à mesure que le contrat d'option s’approche de l'expiration.

SCÉNARIO 1 - XYZ CLÔTURE ENTRE LE POINT MORT OU SEUIL DE RENTABILITÉ ET LE PRIX D'ACHAT DES TITRES

Disons que XYZ clôture à l'expiration entre le point mort de notre stratégie et notre prix d'achat des actions XYZ. Le call (option d'achat) serait en dehors de la monnaie (Out of The Money = OTM) et vous ne seriez très probablement pas assigné. Dans ce cas, vous auriez une perte latente sur la position courante [(prix d'achat - cours en clôture) x 100]. Cependant, vous gardez la prime ou premium que vous avez reçue à l’émission du call (option d'achat). Vous conservez alors vos titres.

SCÉNARIO 2 - XYZ CLÔTURE AU PRIX D'ACHAT

Disons que XYZ clôture à l'expiration à notre prix d'achat des actions XYZ. Le call (option d'achat) serait en dehors de la monnaie (Out of The Money = OTM) et vous ne seriez très probablement pas assigné. Dans ce cas, vous êtes à votre prix d’achat pour les titres. Cependant, vous gardez la prime ou premium que vous avez reçue à l’émission du call (option d'achat). Vous verriez un profit partiel net sur la vente de calls (options d'achat). Vous conservez alors vos titres.

SCÉNARIO 3 - XYZ CLÔTURE ENTRE LE PRIX D'ACHAT ET LE PRIX D’EXERCICE

Disons que XYZ clôture à l'expiration entre notre prix d'achat des actions et le prix d’exercice. Le call (option d'achat) serait en dehors de la monnaie (Out of The Money = OTM) et vous ne seriez très probablement pas assigné. Dans ce cas, vous auriez un profit latent [(cours de clôture - prix d'achat) x 100)]. Cependant, vous gardez la prime ou premium que vous avez reçue à l’émission du call (option d'achat). Vous verriez un profit partiel net (premium reçu + profit latent sur l'achat d'actions XYZ). Vous conservez alors vos titres.

SCÉNARIO 4 - ASSIGNATION

La vente de covered calls (options d'achat couvertes) en dehors de la monnaie (Out of The Money = OTM) vous oblige à prendre quelques bénéfices en assumant que vous vendez des calls avec des prix d’exercice au-dessus de votre prix d'achat d’action initial. Vous gagnez toujours en appréciation des prix sur votre action à la hausse jusqu'au point où le prix des actions touche votre call (option d'achat) vendu. Une fois que vous touchez le prix d'exercice, vous ne gagnez plus d’appréciation sur vos titres longs. Vous êtes assigné et ne conservez plus vos titres, ils sont alors vendus au prix d'exercice prédéterminé.

Plus d'information sur le même thème

Glossaire

  Se connecter